•  

    << Il glorifie Dieu à cause de Son nom...>>

     

    Bonjour, petit frère, 

     

    Heureux le pauvre,

    Il ouvre ses mains pour accueillir Dieu...

    Heureux le pauvre, 

    Il a mis sa confiance en Dieu, 

    Heureux le pauvre, 

    Il livre son âme à l'Amour, 

    Car il porte ses pas, 

    Devant les portes du Royaume....

    Il accomplit en son âme la clarté du matin, 

    Et le soir, il demeure au silence...

    En tout temps, il dialogue auprès de Dieu.... 

    Heureux le pauvre, 

    Il connait le sentier le menant au cœur du Père !!

    Heureux le pauvre, 

    Où l'or n' existe pas, 

    Il ne vit que pour la splendeur de Dieu !

    Heureux le pauvre, 

    Où il s'oublie devant son prochain, 

    Il a le cœur assoiffé d'amour...

    Bienheureux le pauvre, 

    Il acclame Dieu avec éclat...

    Et proclame l' Eternel à tout jamais.....


    Heureux le pauvre,

    Il suit le Berger vers le repos des pâturages,

    Heureux le pauvre, 

    L' eau vive irrigue son âme !

    Heureux le pauvre, 

    Il est convié au Cénacle,

    Heureux le pauvre,

    Le Pain et la Coupe lui sont offerts...

    IL devine l'espoir du jour nouveau,

    Il sait la beauté du message,

    Alors, son âme dialogue avec l'Ame des Trois..


    Alors, son âme dialogue avec l'Ame des Trois !!!


    Déo Gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

    ---------

    En Jésus tout amour 

     

    " Heureux le pauvre... "

    Au cœur rempli d'amour.

    C'est l'Esprit qui le comble de la joie de son  Père.


    " Heureux le pauvre..."

    Ignoré par ce monde.

    Car l'amour dans son cœur est un trésor de Dieu.


    " Heureux le pauvre..."

    Qui se sent fatigué à porter ses fardeaux.

    C'est le monde qui en charge ses épaules meurtries !


    " Heureux le pauvre..."

    Rejeté de partout par ce monde égoïste !

    Car c'est de l'autre monde qu'il reçoit réconfort.

    Il y est attendu !

    Il y est désiré !

    Il n'a pour seule richesse que la parole de Dieu !

    Il n'a pour seule vêture que la croix de son Maître !

    Alors même si parfois la boue macule son vêtement ;

    La Parole de Dieu éveille  son cœur assoupi par ce monde.


    Il sait que le péché est toujours devant lui !

    Il sait que l'ennemi aime semer l'ivraie

    En son cœur trop confiant.

    Mais il a en Jésus le défenseur suprême !

    Et la parole de Dieu le confie à la croix .

    C'est là que se vit le salut !

    C'est là que se donne toute la richesse de Dieu !!

    " Un pauvre a crié, et le Seigneur l'entend...."

    Il faut être indigent et se laisser happer,

    Par l'Esprit qui vous montre le trésor de Dieu.


    Dénudé des richesses d'ici !

    Le pécheur s'avance revêtu de sa croix !

    Il sait qu'il est fautif !

    Il veut quitter son orgueilleux habit !

    Il sait qu'il a peiné son doux Père des cieux !

    Et au pied de la croix il regarde Jésus !

    Et le sauveur met en lui tout l'amour de son Père.

    " Tu aimes la Vérité,

    Dans le secret, Tu m'enseignes la sagesse...."


    Alors, la Vérité du Christ est pour lui témoignage !

    Il parle en liberté de tout l'amour de Dieu !

    Il ne craint pas de froisser les puissants et les sages !

    Il n'attend aucune de ces faveurs qu'ils peuvent détenir!

    Il rend , comme le Baptiste , témoignage à la Vérité .

    Alors dans le secret d'une âme que la prière honore,

    Le Père révèle, par son Fils, la pauvreté de Dieu à l'âme

    Qui entre dans le mystère de l'amour infini.

    " Si vous mesuriez tout l'amour que Dieu a pour vous,

    Vous en pleureriez de joie..."


    Daniel en Jésus Eucharistie  

     

     


     

     

     


    1 commentaire
  •  

    << Laissez venir à moi les enfants....>>

     

    Bonjour, petit frère, 

     

    Tu révèles Ton amour, Jésus,

    Au tabernacle de mon cœur,

    Douce Présence inaliénable,

    Qui émerveille et surprend...

    Alors, au silence de la nuit,

    Au silence du jour,

    En Toi se lève la contemplation... 

    En Ton cœur, il n' y a plus faim ni soif,

    Tu devances notre route,

    Et Tes pas résonnent sur le sol de l' âme...

    Tu viens, ô Feu du ciel, 

    Habiller l' âme de la flamme ardente...

    Tu révèles Ton amour, Jésus,

    Au sanctuaire  de ma vie,

    Douce Délicatesse indicible,

    Qui célèbre le Pain et le Vin,

    Au cœur de l' oraison,

    La prière comme une caresse...    

    Tu te crées humble Charitable,

    Pour murmurer en mon âme,

    Le doux Message que le Père t' enseigne...

    Tu partages la béatitude,

    Te voici, ô Grâce éternelle,

    Pour immerger l' âme dans l' océan de Ton amour...

     Tu révèles Ton amour, Jésus,

    Au pied de la croix que Tu m' offres,

    Doux Crucifié miséricordieux,

    Oignant l' âme de la Pâque éternelle, 

    Pour embaumer Ton Corps du Ciel...

    Le Pain et le Vin, source de Vie...

    Tu graves Ton image,

    Et scelles Ton alliance,

    Tu enseignes l' Esprit Saint,

    Tu es Maison de paix et de tendresse,

    J' y demeure près de Toi,

    Paisible et confiant, 

    En l' Amour que Tu crées...

    En l'Amour que Tu crées...

    Déo Gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

    -------------

    En Jésus tout amour 

     

    " Tu révèles Ton amour, Jésus..."

    Bien au-delà de tout !

    Bien au-delà du monde !

    De toutes ces contingences où l'on oublie le Maître.

    Ce n' est pas notre faute !

    C' est que nous voulons plaire à tous !

    Surtout ne pas effrayer !

    Mais on ne peut servir plusieurs maîtres à la fois.

    Or, il faut choisir !

    A quoi cela sert-il de vouloir s' ajuster dans le monde ?

    Toi tu as seulement dit,

    " Tes péchés sont pardonnés...."

    Qui manifeste autant d'amour?

    Et cela a suffi à celui qui se remit sur pieds.

    Mais ce n'est pas facile quand le monde vous ignore!!

    Alors, il faut parler avec ses mots à lui !

    Ecouter, regarder ….

    Ce n' est pas qu' on le flatte !

    C'est que l'on fait semblant...

    Mais l' acte qui se veut si courtois va oublier l' Amour.

    Pourtant c' est l' Amour seul qui nous sauve.

    Il attend seulement que l' on parle de Lui.

    Il ne visitait pas tous les grands de ce monde!

    Il demandait de lui rendre ce qui lui appartient !

    "Rendez à César ce qui est à César…"

    Ce n'est pas que l'on ne respecte pas le monde

    Dans lequel nous vivons!

    Ce n' est pas que l' on délaisse les lois

    Qui nous gouvernent !

    " Que votre service empressé s' adresse à Dieu

    Et non aux hommes..."

    Mais il y a un temps pour tout

    Et celui de l'amour est attendu du ciel.

    "Tu révèles Ton amour, Jésus,"

    Partout où il y a vie !

    Les enfants n'entendent pas souvent parler de Toi.

    Pourtant, la vie est partout et Ton amour est Vie !

    Pourtant une voix dit :

    " Proclame !! "

    Mais comment proclamer quand le temps est ôté

    Par tous les bâtisseurs de programmes temporels?

    Mais comment t'enseigner quand les heures sont comptées?

    Mais comment Te révéler chez ceux

    Pour lesquels tu es "une option?"

    Il faut apprendre ce monde aux jeunes !

    Néanmoins des gens de bonne volonté

    Donnent le meilleur d'eux-mêmes !

    Mais quand Tu reviendras, trouveras-tu encore la foi?

    "Tu révèles Ton amour, Jésus...."

    Et tu ne cesses de demander ce que tu peux bien faire

    Pour chaque enfant du Père.

    Mais les oreilles ne s' ouvrent que pour l' artificiel.

    Mais les yeux ne regardent que les écrans trompeurs !

    Mais les responsabilités se bornent aux agendas !

    Et les enfants ont faim de la Parole de Dieu…

    Même s' ils ne savent pas que Jésus est la Vie !

    Ils voudraient bien apprendre ce que le temps leur vole !

    C' est sur eux que repose l'église de demain !

    C' est en eux que Jésus veut bâtir son Eglise !!

    " Allez proclamer l' Evangile à toute la création..."

    Et chacun peut le faire avec les moyens

    Que lui donne le Seigneur.

    Daniel en Jésus Eucharistie

                      

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

         <<  Il sera appelé Emmanuel....>>   

     

    Bonjour, petit frère,

     

    Le pauvre vibre d'amour,

    Et son cœur jubile...

    Et son cœur danse,

    Il reconnaît la voix de son Bien-aimé...

    Il s' avance en silence,

    Le cœur en émoi,

    Il soulèverait des montagnes

    Pour vivre cette Rencontre,

    Il tracerait des sentiers si droits

    Qu' aucun obstacle ne lui paraîtrait plus doux

    Que le sable de la plage !!!

     

    Le pauvre vibre d'amour,

    Et son cœur chante,

    Et son cœur murmure

    Le Cantique du Ciel...

    Ce cantique si beau  

    Seuls les Archanges en connaissent la symphonie...

    Il écoute, et demeure là, 

    Extasiée en cette béatitude céleste,

    Il exalte le nom si aimé, 

    Il exulte de paix, 

    Il cueillerait le Ciel pour l' offrir au plus petit

    Afin d' en irriguer son âme,

    Pour que la sainteté l' accompagne !!!! 

     

       

    Le pauvre vibre d'amour,

    Et son cœur s' illumine, 

    Et son cœur s' épanouit,

    Petit ruisseau se menant en l' océan,

    Océan d' Amour porté sur le cœur du Père,

    Où l' âme adore ce Cœur si humble,

    Il sait, et il reconnaît, 

    En une grâce infinie

    La main qui tend le Pain,

    La main qui offre la Coupe,

    La main qui s'étend sur la croix,

    La main qui nous appelle

    Et nous porte sur Ses épaules,

    La main qui nous porte au Jardin de la Pâque.

    Doux agnelet bercé 

    Sur le cœur de l'Agneau Immolé !!!

     

     

    Le pauvre vibre d'amour,

    Et son cœur retentit,

    Et son cœur s'étend

    Sur la paille de la crèche,

    Où Il naît si pauvrement,  

    Sur le bois de la Croix, 

    Où Il meurt par notre ingratitude, 

    Il n'a qu'un ultime désir, 

    Demeurer là, repentante, 

    Pour cueillir la Miséricorde...

    Là où son Coeur remis au Père, 

    Là où son Esprit rejoint le Ciel,

    Il la revêt de la tunique nuptiale,

    Il la couvre de Son manteau de pauvreté,

    Il la coiffe de la couronne d' Amour.

    Pour que se célèbre en toute béatitude

    Les épousailles de l' Adorable Aimé,

    Et de l' humble âme se présentant devant Lui !!!

     

     

    Le pauvre vibre d'amour, 

    Devant l' âme du Bien-aimé

    Et chaque instant demeure prière,

    Chaque instant réside en Vie de Lui,

    Chaque instant se donne au plus précieux de Jésus

    Au cœur même de Son Amour !!!

     

      

    Déo Gratias !!!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

     

     

     

    Doux frères et douces sœurs,

     

    Daniel se joint à moi pour vous présenter 

    Nos vœux de Sainte Année, 

    Voici ce que tous deux,

    Nous vous souhaitons de vivre

    Dans la Joie de Jésus

    Et au cœur de l' Amour Trinitaire.... 

    Nous vous souhaitons chaque jour,

    De cette année nouvel

    La lumière donnée et reçue,

    Cette Lumière que Jésus allume en nos âmes

    En recevant son Pain, et Son Sang, 

    La Lumière qu' Il nous donne, 

    en nous enseignant,La lumière qui s' oublie dans la joie,

    La Lumière Trinitaire qui s' accomplit....

     

    En toute vérité,

    Nous vous souhaitons la Lumière éclairant la nuit, 

                  La Lumière fleurissant nos déserts,

              Mais plus encore, nous vous souhaitons 

    L' Amour Divin en chaque seconde, 

    L' Amour du Père pour tous et chacun,

    L' Amour du Fils pour l' âme de tous et chacun, 

    L' Amour de l' Esprit pour le cœur de tous et chacun,

    Que l' Amour Trinitaire vous bénisse,

    Parce que le cœur de Dieu est Amour pour l' Amour... 

     

         Douce et Sainte Année !!!

     

    Daniel et Marie-do

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Il vient, ce tout petit...

    << Il sera appelé DIEU AVEC NOUS...>>

     

    Bonjour, petit frère, 

     

    Il vient ce tout-petit, 

    Don du Père nous abandonnant à l' amour infini, 

    Voici que sur la plaine, les bergers veillent, 

    Voici que, dans le ciel scintillant, 

    Une voix se fait entendre...

    " Allez à la bergerie, 

    Vous y trouverez un tout petit emmailloté dans une mangeoire....".

    L'Ange entonne un chant à la gloire du Père...

    " Gloire à Dieu et paix aux hommes de bonne volonté...

     

    Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...

    Le ciel est en fête, 

    La terre célèbre son Messie... 

    Un tout petit enfant...

    Si pauvre qu'une étable lui sert de logis...

    Et des bergers l'adorent....

     Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...

    Allez, venez, vous tous, 

    A l'Etable de Bethléem, Jésus vous accueille, 

    Allez, venez, vous tous, ne craignez rien

    Jésus se vit en cet instant...

    Allez venez, en ce tout premier tabernacle du monde, 

    Dieu Père, Fils et Esprit y est présent... 

    Allez, venez, vous tous, 

    Venez chanter GLOIRE A DIEU !!!!

    Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...

    Déo Gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

    Il vient, ce tout petit...

     

    Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...Il vient, ce tout petit...

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    <<  Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu...>>

     

    Bonjour, petit frère, 

     

      Aimer, Jésus, à en perdre le cœur,  

    A divaguer sur la plage,

    Aimer à courir vers Toi, courir vers l' inconnu

    Qui se présente les pieds sales et blessés, 

    Aimer, à reprendre haleine, à donner son temps,

    Aimer et parcourir l' univers, 

    Atteindre le ciel et les étoiles,

    S' abandonner au temps qui passe,

    Aimer, pour écouter et comprendre, 

    S' asseoir au bord du chemin,

    A l' ombre des pommiers en fleurs,

    Aimer, pour ne plus pleurer,

    Aimer pour vivre, et mourir à soi-même,

    Aimer, malgré l' offense, 

    Ou la blessure qui ne se referme pas, 

    Aimer, offrir le pain et le sel,

    Aimer, pour ne plus partir,

    Aimer à revenir, comme le fils prodigue

    Et serrer dans ses bras, le plus petit que soi...

    Aimer jouer, applaudir aux facéties du clown

    Qui sommeille en nous, 

    Apprendre à donner sans partage,

    Ne plus rien posséder 

    N' obtenir le Rien sans le Tout de Toi,

    Et  Aimer, Jésus, pour  T' aimer...  

    Aimer, Jésus, à allumer le ciel

    Aimer, pour distraire les Anges, 

    Aimer, pour se balader au creux de  Ton Cœur, 

    Ne plus rien appréhender, ni la peur,

    Ni le temps passé, ni mourir sans Toi... 

    Tendre les mains pour accueillir la source d' eau vive, 

    Semer les champs labourés, 

    Récolter les grappes de Tes vignes, 

    Moudre le pain, fouler la vigne

    Présence de Ton Corps et de Ton Sang, 

    Aller vers l' horizon lointain, terres inconnues,  

    Voguer sur les flots, calmer le vent de la tempête

    Envahir les déserts, libérer les esclaves du péché, 

    Aimer pour  pardonner sans cesse

    Connaitre Ta Sagesse, enseigner ta Paix, 

    Escalader les montagnes des entêtements les plus prononcés, 

    Dire Ton Nom, crier Ta vérité, 

    Etre chevalier de Ton  Amour, 

    Architecte de cathédrale intérieure, 

    Bâtisseur de la foi, artisan de la prière, 

    S' élever dans le silence de l'adoration...

    Et Aimer, Jésus, pour  T'aimer...

    Aimer, Jésus, à ressusciter la vie, 

    Aimer, à ne douter de rien, 

    Aimer, flotter dans l' espace temps, 

    Eclairer le sentier du plus petit, 

    Chanter au sein de ton Ame, 

    Ne plus penser, si ce n' est  penser par Toi,

    Demeurer près de  Toi, le temps d' un instant, 

    Ouvrir la porte, et laisser entrer l' Hôte Sublime...

    Aimer pour vivre, vivre pour aimer, 

    Qu' est-ce à dire si ce n' est l' offrande du coeur ?

    Aimer pour celui qui ne sait pas,

    Pour celui qui ne sait plus, celui qui ne saura jamais...

    Aimer, pour que le monde soit plus beau, 

    Pour que fleurissent les fleurs de la Sainteté..

    Aimer pour aller plus haut, 

    Sur une simple note de Toi, 

    Partir de suite sur la route de l' Amour

    Sur un seul mot, un seul geste de Toi

    Aimer pour se soumettre à ton Divin vouloir, 

    Afin que l' Amour en nos cœurs, 

    Devienne Ton amour véritable et renouvelé...

    Et Aimer, Jésus, pour T' aimer....

    Aimer, Jésus, sur le chemin d' Eternité

    Aimer, devenir disciple de ce petit pauvre

    Pour le Mendiant de l' Amour...

    Attendre plein d'espoir que Tu nous cueilleras

    A la dernière heure, sans faille,

    Et que près de Toi, nous trouverons notre bonheur...

    Aimer en silence, toujours, 

    S' abreuver de Ta grâce, 

    Louer Ton nom, glorifier Ta croix, 

    Aimer pour croire, croire pour aimer, 

    Ne pas chuter, gravir l' escalier de Ton cœur, 

    Confier notre cœur blessé parfois, 

    En Ton cœur purifiant

    Joindre les mains pour  l' adoration

    Se laisser oindre par Tes Mains guérissantes,   

    Croire que Ton regard limpide et cristallin

    Affranchira nos espoirs de miséricorde, 

    Se purifier en Ton nom... 

    Aimer et s' abandonner en victime expiatoire,

    Sur l' Autel de l' amour chaque jour, 

    Et Aimer, Jésus, pour T' aimer... 

    Déo Gratias !!!

    N'est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

    ------------

    En Jésus tout amour 

     

    Aimer,  Jésus à en perdre le cœur !

    Mais comment donc aimer si  l' on n' a pas de cœur ?

    Mais comment croire si l' on n' a pas d' amour ?

    L' amour est au cœur ce que l' Amour est à l' âme.

    Aimer,  Jésus à en perdre le cœur !

    Car sans Lui je ne peux rien !

    Je suis une cloche vide…

    Les plus belles intentions,

    Les grandes  résolutions...

    ...ne sont que bâle au vent…

    Elle s' envole dès que survient le vent !

    Elle s' égare et on ne la revoit plus !

    Et le feu de la terre la dévore bien vite.

    L' amour se bâtit sur le roc.

    Celui de la Parole !

    Celle que l'on met en pratique !

    Celle que l'on ne regarde pas pour l' oublier ensuite ..

    Le roc sur lequel vient s' élever la Croix !

    Nourricière d' amour !

    Amour incommensurable de Dieu !

    D' un Dieu qui nous aime bien au-delà de tout !

    " Plus que l'on ne peut imaginer... " !

    Alors mon âme vient s'y nourrir de Dieu .

    Elle y abandonne sa faute !

    Et Jésus remplit en elle son divin corps qui se livre.

    Et le sang précieux du Sauveur

    Recouvre l' âme d' amour.

    Il pénètre en ses intimes profondeurs.

    Celles qui ne sont connues que de son Père des cieux.

    Parce qu'elle y est pleinement entrée !

    Elle vient de pénétrer l' Amour !

    Cet amour qui l' attendait disponible à jamais !

    Alors, elle vit par amour !

    Par amour pour Toi, mon Epoux adoré !

    Adoration mystique de l'âme contemplant son Seigneur !

    Elle veut aimer !

    Elle veut L'aimer !

    Alors le Père, en son éternelle sagesse,

    Offre le Fils à sa contemplation.

    Jamais elle ne s' y attendait !

    L' avait-elle mérité ?

    Oui !

    Car en la Croix, l' âme a déposé sa croix.

    Elle a suivi Jésus !

    Il a pris son fardeau !

    Virginale elle adore le Fils !

    Elle voit alors en lui la grâce du pardon.

    Et Jésus, en son adoration, lui montre alors le Père.

    Ils se regardent avec tendresse !

    Celle qui rejaillit en l' âme !

    Elle ressent la brûlure de l' Amour.

    O mon Dieu !

    Ton royaume est au milieu de nous.

    Pourquoi chercher ailleurs la présence des Trois ?

    Ils sont là vivants dans l'intérieur de l' âme.

    Dieu a vu ton saint désir !

    Dieu entre dans ta prière !

    Il y dépose alors sa Vérité !

    La présence de son Fils !

    Par amour !

    Rien que pour l' amour parfait !

    Alors, mon amour s' envole à perdre cœur

    Vers le toit paternel.

    "Pour te rendre grâce et  pour y célébrer l' éclat de ton nom...."

    Y attendant Jésus en sa coupe nouvelle.

    Daniel en Jésus Eucharistie

      

     

     

     

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires