•  

    <<  Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie...>>

     

     

    Bonjour  petit frère, 

     

     

    D' instant en instant, je recherche Ton visage !!!

    Je pars sur le chemin à Ta rencontre, 

    Et près de moi, Tu marches....

    Me voici, Te prenant la main,

    Et mon âme jubile de joie !!!

    Je me laisse guider vers le Père,

    L'Amour vibre en mon âme,

    Et toutes choses se révèlent doucement...

     C'est Ta Volonté s'unissant en mon cœur, 

    Tu me rends digne de Toi....

    D' instant en instant, je recherche Ton visage !!!

    Toi, ma délicate Promesse !

    Tu apparais pour mon attente, 

    Tu es ma sentinelle, ma vie, mon amour...

    Tu m'arrimes au port de Ton cœur,  

    Et la mer peut toquer, Tu me gardes !!!

    O Sagesse indicible,

    Te voici pour la gloire de Dieu !!!

    Je frappe à Ta porte, 

    Et Tu m'ouvres en m'illuminant de Ta splendeur !!! 

    D' instant en instant, je recherche Ton visage !!!

    Je suis comme une petite fleur, 

    Qu'un crayon a dessiné !!

    Je suis comme un tout-petit 

    Qu'une maman prend dans ses bras, 

    Je suis comme l'agneau

    Que Tu berces !!

    Je découvre Ton visage d'instant en instant,

    Et je m'émeus de cette grâce,

    Qui me parle de Toi !!!! 

    Déo Gratias!!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

     

     -------------

     

     

    En Jésus tout amour   

     

     

    « D' instant en instant, je recherche Ton visage !!! »

    C'est une Face unique !

    Un visage exclusif  !

    Normal !

    Puisque c'est le visage de Dieu.

    Alors,

    « Sur ton serviteur, que s'illumine Ta face... »

    D'aucuns diront qu'il n'est pas très facile à trouver !

    D'autres déploient nombre d' exercices et de méthodes !

    Que ne ferait-on pas pour ressentir le frisson du très-Haut !

    On en oublie l'essentiel :

    Le PRESENT !!!

    Car,

    C'est Lui qui décide !

    Et l'amour fait le reste.

    Un jour vous surprendra que vous n'attendrez plus !

    La prière est ardue qui ne démarre pas !

    « Qu'ai-je donc fait qui contrarie mon Dieu

    Pour que je ne voies pas ? »

    Rien !

    Tu n'as rien fait qui te mérité l'écart !

    Mais nul n'est écarté où règne la charité !

    « Là où il y l'amour, mettez l'amour, et vous récolterez l'amour... »

    Néanmoins,

    Les épreuves sont là et les incertitudes.

    On veut tout commander quand ce n'est programmer !

    Mais,

    « Vous ne savez ni le jour ni l'heure...

    Car,

    C'est Lui qui choisit !!!

    Restez donc éveillés même en vous endormant !

    La prière continue dans la paix de l'Esprit...

    Voilà ce que nous murmure la confiance.

    Alors, sans me lasser, je prie mon Seigneur !

    Une prière furtive quand l'instant est fuyant !

    Une prière silencieuse quand je suis solitaire !

    Une oraison festive quand le monde célèbre.

    Il n'y a pas de cadre défini à l'avance !

    Il n'y a qu'un canevas qui se laisser tisser par les fils de l'amour.

    Le soc de la prière bute parfois sur les pierres du champ !

    Il ne se casse pas puisqu'il est don de Dieu !

    La prière s'arrête pour reprendre aussitôt !

    Jamais les rudesses du terrain ne décourageront l'âme.

    Elle est gardée par Dieu puisqu'elle lui appartient !

    le Seigneur veille sur son bien si précieux !

    L'important n'est pas ce que je fais !

    L'important n'est pas les dispositions dans lesquelles je suis !

    L'important n'est pas ce que je sens !

    L'important n'est pas de savoir comment tenir le timon de ma vie !

    L’important, c'est d’être là où IL VEUT !

    Parce que c'est ce qu'IL veut !

    Parce que c'est mon désir !

    Celui que je murmure dans mon humble prière.

    Car c'est un cœur à cœur qui ne finit jamais.

     

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

    << Je suis la Vigne, et vous êtes les sarments...>>

     

     

    Bonjour, petit frère, 

     

     

    Tu te transformes en nourriture, o Jésus !!!!

    Corps et sang mêlés, 

    Pain et vin rassemblés..... 

    Tu te crées chair au cœur du plus petit, 

    Toi, Pain des pauvres, 

    Les mains de mon âme T'élèvent....

    Et au silence, dans la paix du matin,

    Tu te donnes en Offrande Ultime !

    O sublime Amour, 

    Près de Toi, je rencontre l'espérance...

    Une terre nouvelle abreuvant le cep que Tu y plantes....  

     

                        

     

     Tu te transformes en nourriture, o Jésus !!!!

    Devant Toi, déjà, je psalmodie un cantique nouveau !

    Toi, Tu es mon ciel, ma Patrie, 

    Je m'avance vers le Père, 

    Lieu unique de l'Amour véritable...

    Je rends grâce à Ton nom,

    Tu établis toutes merveilles e n mon cœur, 

    Pour qu'en Toi, je possède la joie d'aimer...

    Mon âme, comme une sentinelle T'attend,

    Elle T'espère chaque instant,

    Le murmure de l'Esprit en mon sein jamais ne cesse !!!

     

                        

     

     Tu te transformes en nourriture, o Jésus !!!!

    Tu m'invites au Festin du Royaume, 

    La table dressée me parle de Ta Présence, 

    Tu m'accueilles pour vivre le Pain de Dieu, 

    Et le Vin de l'Esprit se verse en mon calice intérieur...

    Ta Croix me libère,

    Ton Nom me sauve,

    Tu te désires Pain de fête,

    Tu te crées Vin d'amour...

    Qu'ai-je à espérer alors davantage que Toi-même,

    N'es-Tu pas Vie de mon âme ???

     

                    

     

    Déo Gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

    ---------

     

    En Jésus tout amour 

      

    « Tu te transformes en nourriture, Jésus.... »

    Sous l'action de l'Esprit !

    Le Présent est parmi nous !

    La VIE est en moi !

    Plus de solitude !

    Le Solitaire nous invite à Sa table.

    Parce qu'Il est unique !

    Personne qui ne puisse ainsi nourrir une âme !

    Personne qui n'ait fait l'offrande de son corps !

    Dans le pain et le vin consacrés réside le Vivant.

     

                    

     

    Mystère renouvelé !

    Offrande sans cesse disponible !

    Chacun peut l'appeler !

    De sa Croix Il répond !

    « Que veux-tu que Je fasse pour toi ? »

    Oh Seigneur, je veux guérir !

    Mon mal est pernicieux !

    Le sournois veut corrompre mon âme !

    Mais c'est du Ressuscité que me vient le salut.

    Et il est éternel !

    Ce n'est pas que l'espace d'un instant !

    Jésus se donne en continu !

    Il est présent au cœur de tes nuits sans sommeil !

    Il t'attend !

    Il te veut !

    Tu lui dis :

    « Que ton nom soit sanctifié.... »

    Et c'est en Son Nom que je trouve la paix !

    La douceur de l'aurore vient cueillir ma prière.

    Elle ne s'est pas interrompue !

    La Vie a jailli qui jamais ne s'éteint !

    Et dans le Vivant je viens remplir ma coupe.

     

                     

     

    C'est celle de Son sang !

    Le vin nouveau m'attend auprès du Père !

    Auprès de Lui, le Fils va me tendre le « vin nouveau de la Vigne éternelle.»

    Jésus a dit qu'il le boirait avec moi !

    l'abondance de l'amour fait jubiler mon âme.

    Et alors, elle exulte en cette céleste attente.

     

                    

     

    Alors, elle se pare de la grâce de l'Esprit.

    Il l'a puisée pour elle au cœur même de la croix !

    La voici pardonnée !

    Rien ne peut lui arriver !

    La voici hors d'atteinte puisque baptisée dans l'amour crucifié !

    Personne ne peut attenter à l'amour !

    Alors pour vivre de la paix il ne faut jamais cesser d'aimer.

    Le pain de l'Amour se donne en abondance !

    Personne qui ne puisse le refuser !

    L'âme repentante entre dans le repas ;

    C'est celui que célèbre l'Agneau de Dieu en l'instant.

     

                     

     

    « Le Fils ne peut rien faire de lui-même... »

    Le Père l'invite au sacrifice !

    Il obéit au Père afin que les âmes soient sauvées !

    Afin qu'elles parviennent intactes et purifiées devant la Face de Dieu.

    Quel Dieu en ferait-il autant ?

    Ce qui fut annoncé depuis les temps anciens s'accomplit dans Jésus !

    Le Verbe devient, en la chair du Fils, nourriture éternelle !

    Le mystère s'accomplit sous les yeux de notre âme !

    Et,

    « Le Fils donne Vie à qui Il veut... »

     

                     

     

    O Jésus !

    Veux-tu être ma sainteté ?

    Ma prière entre alors dans le sacrifice !

    Le repas eucharistique se célèbre en mon âme !

    En bénissant le pain,

    Jésus étend sur l'offrande tout l'amour de son Père.

    « Son Père et notre Père.... »

     

                    

     

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     

     

     

                     

     

     


    1 commentaire
  •  

    << Voyez comme le Père les nourrit...>>

     

    Bonjour, petit frère,

     

    Je désire l'Agneau très humble....

    La douceur et la tendresse de Son amour, 

    La délicatesse de Sa Parole, 

    La paix de Sa Lumière, 

    L'infinitude de Sa Miséricorde, 

    Je désire l'Agneau très humble, 

    Se reposant près de moi... 

    Alors, de mon âme monte un cantique de liesse !!!

    Tu demandes la pureté du cœur, 

    Et la délicatesse de l'humilité

    Je désire l'Agneau très humble....

    Demeurer sur le seuil de l’Étable,

    Y entrer et rester là, contemplative de Ton accueil,

    Me cacher dans Tes pas, 

    Sur le chemin que Tu empruntas, 

    Te vivre en plénitude au soir du Cénacle, 

    Te dire combien je T'aime, 

    Au creux de la nuit de Gethsémani, 

    T'accompagner au pied de la Croix... 

    Et ressusciter avec Toi, au matin clair ... 


    Je désire l'Agneau très humble....

    Tu abondes en mon âme, 

    En une grâce infinie d' amour !!!

    Toi, mon Offrande vivante, source de Vie !

    O Eucharistie, dans l'intimité de ma solitude,

    Te voici, Fidèle parmi les fidèles, 

    O Époux céleste, je brûle de Te recevoir !

    Avec Toi, en Toi, par Toi, 

    Je m'émeus dans l'Amour !!! 

    Comme un murmure connu de Toi seul,

    Je vis d'Amour, je vis d'Amour !!


    Déo Gratias !!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

    ----------

     

    En Jésus tout amour  

     

    « Je désire l'Agneau très humble.... »

    Rencontré dans le pain !

    Présenté dans le vin !

    Par :

    « Celui qui enlève le péché du monde.... »

     

    Jésus est venu sur terre par simple obéissance.

    Le Père lui a demandé de prendre sur Lui le péché de son peuple.

    Par amour !

    Uniquement par amour !

    Et dans l'Agneau vainqueur s'efface alors le mal.

    Le Père ne s'en souviendra plus !

    Il l'a dit et il ne revient jamais sur sa parole.

    D'ailleurs c'est une parole d'amour...

    Le prophète le présente ainsi en son temps :

    « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.... »


    O doux Agneau !

    Tu portes le flambeau dévoilant la Lumière !

    C'est celle de la gloire de Dieu !

    Et mon âme s'engage alors sur Ton chemin.


    Ô petite âme !

    Tu es tellement infime que nul ne peut te voir !

    C'est le monde d'ici qui demeure dans l'ombre !

    Toi tu vois et tu crois !!

    Tu entres dans le mystère du sang précieux versé pour le salut.

    Personne qui puisse en faire autant !

    Seul notre Dieu a le pouvoir de donner cette Vie !

    Cette vie éternelle qui est celle de son Fils !

    Le sang précieux annoncé par Jésus !

    Le corps livré en nourriture éternelle !

    « Le Puissant fit pour moi des merveilles... »


    Alors comment ne pas te désirer ?

    Pourquoi attendre encore avant d'aller à Toi ?

    La Force m'invite à entrer chez le Père !

    Et mon âme se joint à la grande multitude !


    « Ils ont lavé leur robe dans le sang

    de l'Agneau... »

    Chacun est devenu pur libérée par le Christ.

    C'est l'ultime sacrifice !

    C'est celui dans lequel je retrouve la Vie !

    Et mon âme se joint à toutes les créatures montant vers la maison du Père.


    Ô Seigneur !

    Ton peuple te rend grâce !

    Tes enfants sont en fête !

    Ils sont conviés aux Noces de l'Agneau !

    Plus de jeûne , plus de tristesse !

    Ils sont avec l'Agneau !

    Ils ont été couverts de Son sang !

    « Louange, gloire et puissance à notre Dieu ! »


    O petite âme !

    Tu es plongée dans le cœur Trinitaire !

    Plus rien qui ne te soit caché !

    « Le royaume de Dieu s'est approché de toi... »

    Et comme il est amour !

    Et comme tu es amour !

    Alors, tu reçois en ta chair celle de d'Amour Unique.

    Vous ne faites plus qu'un !

    Tu l'accueilles Vivant dans chaque eucharistie !

    Il t'attend dans le ciel pour partager la Coupe !

    Le sang t'a affranchi du mal !

    Le corps te nourrit de la Vie éternelle.

    Tu es pour toujours invité aux Noces de l'Agneau …

    Et l'Esprit te dit :

    « Viens ! »

    Et l’Épouse te dit :

    « Viens ! »

    Tu es immergé dans l'eau du baptême éternel !

    Dans l'eau de cette Vie d'amour qui n'arrête jamais.

     

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     


     

     


    1 commentaire
  • << Au troisième jour, Il ressuscita...>>

     

    Bonjour petit frère,

     

    Quel don glorieux, Jésus !!! 

    Que le don de Toi-même !

    Unique merveille d'éternité !!

    Te voici, mon Aimé, visitant mon âme !! 

    Je T'espérais chaque instant, 

    Et voici que Tu viens à ma rencontre...

    Par Toi, je me laisse transformer, 

    Grâce infinie qui me parle du Ciel !!! 

    Quel don glorieux, Jésus !!!

    Que celui de Ta vie !!

    Elle se donne au creux de l'Etable,

    Et se vit en plénitude au soir de la Cène..

    Voici la Croix, Miséricorde infinie,

    Pour notre salut...

    Elle vibre au matin clair de la Résurrection,

    Quelle fête en mon âme, 

    De Te savoir ainsi Vivant !!!!    

    Quel don glorieux, Jésus !!! 

    Que Tes mains élevées, 

    Que la Coupe partagée !!! 

    O Toi, Jésus, fils bien-aimé du Père, 

    Voici l'abandon offert à la grâce !

    Toi accomplissant la volonté du Père,

    Tu nous mènes au Père....

    Tu m'enveloppes de Tes mains d'amour, 

    O  Lumière de la lumière, 

    Tu es mon Ciel sur terre !!!

    O  Lumière de la lumière, 

    Tu es mon Ciel sur terre !!!

    Déo Gratias !!!

    N'est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

    -------------

     

    En Jésus tout amour 

     

    « Quel don glorieux, Jésus » !!

    Que celui de Ta Vie !

    Cette Vie éternelle dont nous pare la Croix !

    Cette offrande éternelle qui n'aura pas de fin !

    Car le Fils nous attend dans la maison du Père pour boire le Vin nouveau.

    Quelle invitation !

    En sommes-nous conscients ?

    Y pensons nous vraiment en lisant l'Evangile ?

    Le vin d'ici devient le sang du Fils par la consécration !

    « En mémoire de moi... »

    C'est ce que refont les hommes obéissant au Fils !

    Le Vin nouveau est celui que le Père a réservé pour l'âme en sa maison céleste.

    Elle est fermement attendue dans le ciel !

    La miséricorde se répand en abondance !

    Elle est éperdument amoureuse du Fils !

    Elle veut épouser son Amour !

    Et c'est le vin nouveau, consacré par le Père en sa miséricorde, qui se verse dans l'âme

    qui est face à son Dieu.

    Quelle espérance !

    La Promesse est venue !

    La Promesse est vivante !

    La Promesse de revenir dans la maison du Père se donne dans le Fils.

    Et l'âme se revêt de la Croix !

    Elle sait qu'elle a fauté !

    Elle se sait très petite, très faible,

    Prompte à entrer dans la tentation!

    Elle se veut être très humble !

    Non pas de ces humilités stériles enracinées ici…

    Mais de celle du serviteur qui ne veut que servir.

    Oh !

    Comme il est heureux de servir un tel Maître !

    Il l’entend l'appeler !

    Alors il va servir la gloire de son Dieu !

    Il quitte tout renonçant à lui-même .

    À toutes ces richesses acquises par ce monde !

    « Dieu veut un esprit brisé... »

    Il ne prend pour habit que la Croix de Jésus !

    Il se charge de la sienne y posant son péché !

    Et c'est en voulant être :

    « Doux et humble de cœur... »

    Comme le demande Jésus, qu' il suit le Bien-aimé.

    « A quoi servent donc les richesses si l'on y perd sa vie ? »

    Les oiseaux du ciel et les lys des champs se laissent revêtir de la somptuosité de Dieu.

    Il n'ont en eux que la beauté des œuvres de Dieu.

    Parce que tout est don !

    Par ce que rien n'est l'objet de pouvoir personnel !

    La volonté de Dieu est dans sa seule parole !

    Et l'âme sort de sa nuit pour aller au tombeau.

    L'Amour l'y précède !

    Dieu connaît son désir !

    Il dispose tout en elle pour qu'elle puisse L'adorer !

    Il a même érigé son tabernacle pour y recevoir l'AMOUR.

    Le Fils l'y attendra toujours !

    Et l'Esprit la conduit vers le doux Bien-aimé.

    O don à nul autre pareil !

    Tu es celui de l'amour d'un Père que nous donne le Fils.

    Daniel en Jésus Eucharistie.

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  • << A chaque jour suffit sa peine...>>

     

     

    Bonjour, petit frère, 

     

     

    O Fils bien-aimé du Père, 

    Ta vie me parle de Toi, 

    Le chemin me conduit au creux de Ton cœur, 

    Je m'y repose en toute vérité..

    Ta Parole me mène au Royaume, 

    O quelle paix de Te vivre en toute béatitude !!! 

    O fleuve d'amour, Tu inondes la terre 

    Vie de la Vie où le Ciel s'éternise !!!

    J'ose le proclamer,

    Je ne vis plus,

    Tu vis en moi,

    Et je vis en Toi...

     

    O Fils bien-aimé du Père, 

    Voici l'instant où le Contemplé se donne, 

    L'instant mystérieux de la Vie... 

    En plénitude, les Anges acclament leur Dieu !!!

    Le Ciel vit le Père !!!

    Le Ciel vit le Fils

    Le Ciel vit l'Esprit !

    Les Trois me convient à l'adoration !!

    O Joie d'éternité que de lever les yeux vers la Croix !!

    Contempler, contempler l'Amour !!! 

    A tout jamais !!!

     

     

    A tout jamais !!!


    Déo Gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

     

    -------------

     

     

    En Jésus tout amour

     

     

    " O Fils Bien-Aimé...."

    De notre Père des cieux.

    Toi que nous envoies le Père !

    Toi qui obéis à Dieu !

    Tu es ma sainteté.

     

     

    " O Fils Bien-Aimé..."

    En toi je vois le Père.

    Comme le virent les apôtres.

    Non pas pour moi !

    Non pour ma petite satisfaction  !

    Mais pour la gloire de Dieu.


     

    " O Fils Bien-Aimé..."

    "Viens en aide à mon peu de foi..."

    Je crois certes en Toi !

    J'aime adorer le Fils !

    J'attends que vienne le silence des Trois

    Pour contempler Ta Parole

    C'est elle qui sondera mon âme lors du dernier instant.

    Je serai vu du Verbe avant de contempler ta Face.

    "Celui qui croit en moi ne reste pas dans les ténèbres..."


    " O Fils Bien Aimé..."

    Comment peut-on être privés de toi ?

    Comment ne pas suivre ton enseignement ?

    Pourquoi ne pas vivre ton Evangile ?

    "Non pas de mots et de bouche mais en actes et en vérité..."

    Parce que tu es la Vérité !

    Parce que tout ce que tu nous délivres

    Tu l'entends chez le Père.

    " Le Père et toi êtes UN..."

    Mieux !

    "L'Esprit lui-même vient à notre secours..."

    Il éclaire notre peu de foi !

    Il fortifie notre espérance !

    Puisque c'est toi qui nous l'envoie.


     

    " O Fils Bien-Aimé..."

    Tu réalises tout ce qui fut annoncé depuis les temps anciens.

    Tu accomplis la volonté du Père dans ta chair !

    Tu vis tout ce qui fut prophétisé !

    Hier , aujourd'hui , demain et jusque la fin des temps…

    Jamais ta parole ne se tarira !

    Elle ne se prête pas à analyse et à explication…

    Dieu a parlé !

    Le Fils réalise la Parole dans son corps !

    Tout cela au nom de l'amour …

    Rien que pour l'amour d'un Père pour ses enfants.


     

    Que puis-je faire pour Te rendre tous les bienfaits

    dont tu m'as comblé ?

    Comment honorer un Père aussi aimant ?

    Lui qui nous donne son Fils

    Afin que nous vivions éternellement en Lui ?

    En aimant comme nous apprend Jésus,

    " Notre Père qui es aux cieux.."


     

    O Fils bien-aimé !

    Le Père t'a donné tous pouvoirs !

    " Ecoutez-Le !! "

    Et mon âme éblouie par la Transfiguration suit Jésus

    Son maître au fardeau si léger...

    " Il a toute la complaisance du Père..."


     

    Les petits et les humbles sont alors dans la joie…

    Car c'est à eux qu'est "révélé le mystère du Royaume"

    Leurs sens ne sont pas réceptifs

    au langage des instruits et des sages

    Mais que leur importe

    puisque Jésus vient s'adresser à eux

    dans Sa simplicité.

    Ils ne savent quoi dire alors ils ne disent rien !

    Le parler des instruits ne les pénètre pas.

    Ils écoutent humblement le Fils venir se déposer

    Dans leur cœur d'enfant.

    Et, dans le silence du ciel, ils écoutent l'amour les aimer.


     

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     

     

          

     

     
     
     
     

    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires