• << Je lui donnerai de l'eau vive...>>

     

    Bonjour, petit frère, 

     

    Entre Tes mains, Jésus, voici l' Eau vive...

    L' Eau de la vie, 

    L' Eau du baptême, 

    L' Eau coulant de Ton flanc transpercé...

    L' Eau du Ciel... 

    Goutte de rosée sur le sol de l'âme... 

    Et l' herbe reverdit... 

    Voici la fleur s' épanouissant, 

    Et le désert se désaltérant...

    Là où les figuiers ombragent l'oasis...

    J' ai soif de cette Eau-là... 

    Entre Tes mains, Jésus, voici l'Eau vive.....

    Entre Tes mains, Jésus, voici l' Eau vive...

    L' Eau du pardon et de la miséricorde, 

    L' Eau du Lavement des pieds, 

    L' Eau de la Croix, 

    L' Eau du Ciel...

    Source vive de l' oraison, 

    Où le silence révèle l' Amour...

    Cascade de l' Infini clair et limpide.... 

    Là où tout commence, 

    Et où rien ne s'achève...

    J'ai soif de cette Eau-là 

    Entre Tes mains, Jésus, voici l'Eau vive.....

     Entre Tes mains, Jésus, voici l' Eau vive...

    L' Eau de Cana transformée en vin, 

    L' Eau de la Samaritaine coulant dans la cruche, 

    L' Eau de Ton baptême irradiant la Parole...

    L' Eau du Ciel.... 

    Ondée éternelle qu' offre l' Esprit, 

    En nos pauvres mains tendues vers Toi...

    Ruisselet conduisant à l' océan...

    Océan d'Amour empli de gouttelettes....

    J'ai soif de cette Eau-là..... 

    Entre Tes mains, Jésus, voici l'Eau vive.....

    Déo Gratias !!! 

    N'est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do 

     

    --------

     

    En  Jésus amour

     

    Une eau à nulle autre pareille, je la connus à mon baptême.

    Pourtant, j'étais très jeune !

    Mais , mon âme s'en souvient !

    Jamais le Père n'oubliera son amour pour l'enfant.

    Entre Tes mains, Jésus, voici l'Eau vive..... 

    "Donne-moi de cette eau pour que je n'aie plus soif..."

    Dit la femme à Jésus.

    Parole de nouveau converti ?

    Mais, chacun renaît quand l'eau se verse en lui !

    Plus besoin de puiser !

    Jamais le puits d'amour ne se sera asséché.

    Personne n'a de pouvoir sur lui !

    L'eau se déverse en l'âme générée par l'Esprit.

    Baptême de feu !

    Baptême de l'incomparable amour du Père !

    Les mots resteront ici-bas !

    Ce ne sont que des paroles d'homme !

    Cherchez plutôt dans la parole de Dieu,

    Le vrai sens de l'amour !

    Jamais le Fils ne refusera le baptême de la Croix.

    Entre Tes mains, Jésus, voici l'Eau vive..... 

    O Dieu c'est ce qui compte pour l'âme !

    Elle veut s'approcher de Jésus !

    Personne ne l'en empêche !

    Elle est libre !

    Elle vient y chercher conversion

    Elle s'y repent !

    Devant une telle Foi,

    Qui pourrait lui refuser le sang et l'eau qui s'en échappent ?

    Jamais l'Esprit ne refuse l'unique pardon de Dieu.

    Alors après avoir connu l'Amour,

    L'âme se remet entre les mains du Père.

     

    Entre Tes mains, Jésus, voici l'Eau vive..... 

    " Père, entre Tes mains, Je remets mon esprit...."

     

    Entre Tes mains, Jésus, voici l'Eau vive..... 

     Daniel en Jésus Eucharistie 

     

    Entre Tes mains, Jésus, voici l'Eau vive.....

     

    Entre Tes mains, Jésus, voici l'Eau vive..... 

     


    11 commentaires
  •  

    Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

    << Je suis Celui qui est...>>

     

     

    Bonjour, petit frère,  

     

     

    Sur la flamme de Ton Cœur, Jésus,  j' irai danser

    Comme l' on danse sur le pont de Ton Nom.... 

    Ta flamme, en nos cœurs, qui se désire Lumière, 

    Vacillant sur le bord d' une fenêtre

    Au gré du vent de la nuit...

    Une flamme, merveille de l' enfance, qui s' oublie, 

    En fondant sur notre chemin de vie....

    Parce que l' enfance disparue , 

    L' on ne dépose plus ces petites flammes 

    Sur le rebord de nos puits...

    Elle illumine le carême en nos déserts

    Et annonce en l' Avent la Bonne nouvelle...

    D' une Naissance en cette ville de Bethléem

    Elle a pour compagnon le merveilleux cierge Pascal, 

    Veillant en nos chapelles de Pâques à la Pentecôte

    Et qui, pour chaque âme nouvelle,

    S' allume au ciel, en ce nouveau servant du Père...

    Une flamme qui ouvre au sourire

    Le tout-petit dans les bras de sa mère

    C' était en la veillée de nos grands-mères, 

    Quand, en ce monde, des millions de flammes

    Se donnent d' une main à l' autre, 

    La Création brille de millions de cœurs attendris

    Ou pleurants en la prière... 

    Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

     Sur la flamme de Ton Cœur, Jésus, j' irai danser 

    Une flamme sous le regard de nos amis,

    Flamme parfois solitaire, au désert,

    Lumière d' abandon, parfois flamme itinérante,

    Flamme très fortement silencieuse, 

    En nos prières de cœurs intérieurs,

    En de milliards de murmures prononcés...

    Flamme qui s' évanouit en des senteurs

    De cannelle, de pin, ou de pain d' épices... 

    Elles sont épices d' Arabie ou du Liban, 

    Flamme de l' Amitié qui ouvre le bal, 

    Des cœurs aimants et priants

    Flamme qui se meurt  au pied de l' Autel

    Espérant qu' un jour de Joie venue, 

    Un Ange la rallumera...

    Oh, qu' il vienne vite, cet Ange de gloire,

    Pour allumer avec son flambeau

    La foi des plus petits, et des démunis

    Qui n' ont que cette flamme pour se réchauffer

    Et qui ont froid du peu d' amitié,

    Et qui ont faim du peu d' amour, 

    Ils nous devanceront en ces flammèches

    Disséminées en milliards de particules étoilées...

    Elles se feront rubis, saphirs et émeraudes, 

    Comme mille diamants se reflétant dans les miroirs

    D' un Palais des glaces à la Sublime Eternité....

    Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

    Sur la Flamme de Ton Cœur, Jésus,  j' irai danser

    Elles sont fleurs d'éternité, de joie et de paix, 

    Elle nous offre de demeurer une lanterne allumée,

    Pour chaque frère ou sœur offert en un don du Père, 

    Elles sont Lumières en nos exils, 

    Nos sentiers de ronces, et nos allées fleuries

    De jacinthes, de lilas, et de pensées...

    Elles nous accompagnent sur un escalier connu

    D' elles seules et des Anges...

    Et pour l' entretenir, oui, pour l' entretenir, il suffit, 

    De la chercher au cœur du Cœur du doux Jésus...

    Là, elle prend  de la hauteur, 

    Se balance sous le poids de l' Amour,

    Elle se tient droite lorsqu' elle a deviné

    Cette présence aimante qui ne la quittera plus...

    Elle se protège, ainsi aussi longtemps 

    Que nous la maintenons en nos cœurs, allumée...

    Par la Parole et par la Grâce des vertus célestes

    Elle est Flamme de l' Esprit en ses dons, 

    Et flamme d' Humilité dans l' âme de ce doux Hôte.... 

    Une flamme pour étinceler en gouttelettes de rosée 

    Sur l' Eau purifiante du divin Maître

    Qui se réjouit de ce feu si petit ...

    Qu' à Lui seul, il peut réchauffer des cœurs endoloris

    Une Flamme qui se renouvelle lorsqu' elle s' éteint,

    Pour qu' une autre, plus belle encore, 

    Se chauffe aux rayons luminescents

    D' un cœur qui s' appauvrit en Dieu..

    Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

    Sur la Flamme de Ton Cœur, Jésus,  j' irai danser

    Une Flamme bleue, plus éclatante de beauté,

    Quand au firmament de la Voûte Céleste,

    Elle en recueille d' autres, 

    Et qu' ensemble, elles se dressent

    Sous la Tente de l' Adoration,

    En une seule et même flamme

    Elles se serrent, habitent le Cœur du Feu de l' Amour, 

    Regardez-les, elles ne sont pas peu fières, 

    Dites-donc...!!! 

    Que nous soyons comme elles, maintenant et toujours,

    Comme au soir de notre dernier souffle,

    Trouvés en habits de Lumières,

    En pleine force spirituelle, 

    En Grâce d' avoir été de toutes petites flammes de peu, 

    Flammes de rien, de tout, près des nôtres, 

    Près des autres qui traversent nos chemins, 

    Qui courent devant nous pour allumer d' autres lumignons,

    Qui ne s' essoufflent pas, ils n' ont pas le temps,

    Vite, vite, d' autres Flammes d' Amour  qui naissent

    Attendent une flamme d'Amour qui se divinise

    Et s' éternise en un Feu qui s' attise

    En la  Chaumière de la Voûte Céleste...

    En l' Atre de l' Eternel...

    Laissons-là s' allumer au ciel, en l' Esprit du Père et du fils

    Pour qu' Ils l' allument à la Flamme de leurs Cœurs...

    Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

    Déo Gratias  !!!

    N'est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do 

     

    -----------------

     

    En Jésus tout amour

     

    "Ta flamme , Jésus , se désirant lumière"

    Eclairée par la Croix !

    Irradiée par l'Esprit !

    Magnifiée par le Père !

    "En qui Il met toute sa confiance"

    IL l'a dit à son Fils !

    Le monde l'a entendu !

    Quel est le Dieu qui descend jusqu'à nous ?

    Il oublie notre indignité !

    Quand l'être se penche sur la croix .

    " Père, entre Tes mains, Je remets mon esprit...."

    Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

    Alors c'est un buisson ardent !

    L'âme se transporte dans l'Amour !

    L'Amour vient la cueillir au cœur même de la Croix !

    "Il faut que je décroisse afin que Jésus grandisse"

    Alors elle Le prend dans sa vie !

    Dans ses petits instants anonymes et discrets !

    Ils se font silence pour mieux entendre le Seigneur !

    Chacun se tait !

    Mais la Présence est là !

    "C'est la Paix que je vous donne"

    Je ne peux rien recevoir si le ciel ne me le donne!

    Elle est nouvelle naissance reçue dans le baptême !

    Celui d'eau et d'Esprit !

    Celui de la croix qui lui donne l'Esprit.

    Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

    La lumière a transpercé mon âme !

    C'est la gloire de Dieu qui se dévoile enfin !

    Plus besoin de lumière dans le monde de ses nuits !

    Elle deviennent clarté quand Jésus la visite.

    Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

    Daniel en Jésus Eucharistie

    Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

     Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière.... Ta flamme, Jésus, se désirant Lumière....

     


    2 commentaires
  •  

    << Il se retirait dans la montagne pour prier...>>

     

     

    Bonjour, petit frère,

     

     

    O Dieu de ma joie, dis-moi Ta Présence !!!

    Dis-moi le doux nom de Toi, 

    Que je le vive en chaque chose, 

    En chaque instant de grâce...

    O Dieu de ma joie, dis-moi Ton amour,

    Que jamais je ne me lasse de vivre cette béatitude !

    O doux Lys de ma vallée, 

    Embaume mon cœur de Ta Parole...

    Sois le reflet de l' Amour irisant mon âme !!!

    Glorifiant, Jésus, en Toi, la louange, 

    Le don unique de la Joie,

    L' âme atteint le sommet de la grâce... 

    O Toi, Perfection d' amour, 

    Tu m' embrases de l' allégresse céleste... 

    O Dieu de ma joie, dis-moi Ta Présence !!!

    Dis-moi la douce allégeance de Toi !!!

    En Toi, ô doux Crucifié est ma joie.

    Ce désir ardent de Toi me consume,

    Et Ta Croix n'est plus tristesse, 

    Mais béatitude et paix. 

    Foudroyante joie qui me parle de la Présence, 

    D'instant en instant où tout s'abîme en Toi, 

    Je me réfugie au creux de Ton calice, 

    Comme Toi, je ne possède rien, 

    En Toi, je perçois l' éblouissement de la gloire du Père, 

    Puisqu'en Ta bonté, Tu daignes me Le révéler !!!

    O adorable Fils Bien-Aimé, 

    Tu m' enflammes de la Miséricorde céleste !!! 


    O Dieu de ma joie, dis-moi Ta Présence !!!

    Dis-moi la douce pauvreté de Toi !!

    Ton refuge est mon domaine,

    Ta tunique habille mon âme, 

    Tu reposes dans l' âme en joie, 

    L' Amour irradie en Ta visite, 

    Par Toi, je suis Ta béatitude, 

    Par Toi, je suis Ta louange de gloire, 

    Par Toi, je suis Ton action de grâces, 

    Ta Présence couvre mon âme comme un manteau, 

    Mon âme, en liesse, dit  : " C' est Toi..."

    Te voici, allant et venant, 

    O Humble Ressuscité, 

    Tu m' étreins de la Parole céleste !


    Déo gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

    --------- 

     

    En Jésus tout amour

     

    « O Dieu de ma joie... »

    O Père !

    Couvre moi de ton Nom !

    Il faut que le monde voie que je T'appartiens tout entier !

    Que je te suis acquis !

    Que rien ne vienne altérer les mots d'un nom si doux !

    « Père, glorifie Ton nom ! »



    O Fils !

    Tu murmures ces quelques mots aux oreilles de ce monde.

    Saura t-il les entendre ?

    Osera t-il les divulguer à son tour ?

    Y croira t-il vraiment ?

    Face au Père qui te dit :

    « Je l'ai glorifié, et de nouveau, Je le glorifierai... »

    Alors oui !

    Le monde a entendu les mots d'Amour !

    Certains de tes enfants se retirent de ce monde

    Pour savourer l'Amour.

    Ils avent où est le vrai bonheur !

    Dans le silence d'une âme que l'Esprit Saint visite.



    Il se donne à ceux qui le demandent !

    C'est Jésus qui le dit !

    Le monde d'hier, qui en fut le témoin ,le redit à son tour.

    Ces mots sont venus jusqu'à nous !

    Ils défient toutes modes !

    Les siècles ne sont qu'instants fugaces !

    «Je suis Celui qui EST »

    L'âme est en marche pour son éternité.

    Parce qu'elle croit à l'AMOUR !

    Parce qu'elle ne vit que pour aimer!

    Dans la contemplation d'un désert nocturne !

    Dans l'éclatante Lumière qui se révèle ensuite.

    « Afin que quiconque croit en Lui ne se perde jamais...»



    Daniel en Jésus Eucharistie 

     

     


    10 commentaires
  •  

    << Je suis venu apporter un feu sur la terre...>>

     

     

    Bonjour, petit frère, 

     

     

    Jésus, douce Splendeur....

    Jailli du Ciel, où Tu vis près du Père, 

    Toi, Lumière né de la Lumière, 

    Voici en nos âmes Ton resplendissement.... 

    Toi, source de vie véritable, 

    Voici qu' en notre jarre intérieure,

    Etincelle le Ciel... 

    La douce luminescence s' anime sur l' azur....

    Splendeur et Majesté se rencontrent, 

    Amour et Charité se croisent, 

    Paix et Vérité s' éveillent à la Vie,

    Voici le Mystère joyeux de la Croix.... 

    Voici Dieu dans sa toute puissance !!!

    Jésus, douce Splendeur....

    Que Ton nom soit loué du haut des cieux, 

    O mon âme éveille-toi, voici l' aurore !

    Entre dans la fête, Jésus s' en vient chez toi... 

    Voici la Parole au cœur du silence, 

    Jésus manifeste Sa Présence...

    Ton royaume, doux Humble, s' ébauche là, au Golgotha, 

    Tu traverses ma vie pour achever Ton oeuvre, 

    O mon âme, écoute son appel, 

    Voici le Coeur de ton Fiancé ouvrant le Ciel !!! 

    Près de Toi, je dresse la Table,

    Avec Toi, je romps le Pain,

    Pour célébrer Dieu dans sa toute puissance !!!


    Jésus, douce Splendeur....

    En Toi, tout chemin est liberté, 

    Toute volonté se dévoile Sainteté, 

    Près de Toi, je veille et je prie,

    Au secret de l'amour naissant de Bethléem,

    Voici Ton ciel, me parlant de charité,

    Sur ma terre d'exil, Tu me montres Ton visage,

    Sainte Face où se célèbre la Pâque..

    Avec Toi, je suis berger, ou pèlerin,

    Avec Toi, je suis enfant  de Roi,

    Tu nais de la source  de l' Esprit,

    Voici la Lumière descendue sur terre, 

    Pour glorifier le Père en sa  toute puissance !!!


    Déo Gratias

    N' est-ce pas, petit frère ??? 

    Marie-do

     

    ----------- 

     

    En Jésus tout amour

     

     

    « Jésus douce splendeur.... »

    Dit l'adorant à son Dieu Trinitaire.

    C'est tout ce qu'elle peut dire !

    C'est tout ce qu'elle sait dire !

    Elle ne veut pas perdre de temps en parlottes !

    Seulement dire au Père son amour pour le Fils.

    Car il aime la surprendre.

    Sa prière la conduit vers les choses du monde.

    Mais ce que veut le Père c'est la gloire de Dieu.

    Mais ce que veut le Fils c'est le salut des âmes.

     

    « Faites tout ce qu'il vous dira de faire....»

    Les humbles et les petits assistent au miracle.

    Il n'a rien proclamé !

    Il a uniquement demandé de remplir les jarres d'eau.

    Les servants accomplissent ce que commande la Maître.

    Ils sont les seuls témoins de la puissance de Dieu.

    Le monde s'interroge sur ce qui lui échappe.

    Il peut bien supposer !

    Échafauder toutes sortes d'hypothèses !

    Chacun peut contempler la splendeur de Dieu.

    Il suffit seulement d'avoir une âme d'enfant.


    La Foi y contribue !

    De l'absolue confiance naît alors la prière !

    Les yeux des tout petits se lèvent vers la Croix !

    Le pardon en descend qui envahit le cœur !

    La douceur de l'instant se décline en amour.

    Celui d'une toute petite âme

    Qui aime éperdument son Seigneur et son Dieu.

     

    Daniel en Jésus Eucharistie 

     

    Dominique :

     

    Bienvenue dans 

     

    " La famille des joyeux chrétiens "...

     

     


    20 commentaires
  •  

    << Et Dieu créa toutes choses...>>

     

     

     Bonjour, petit frère,

     

     

    O Tendre Amour, Tu ouvres la porte de ton Cœur....

    La fleur de la grâce en l' âme offre sa corolle,

    A l'a mour ensoleillé de la lumière du ciel,

    L' Astre du matin la caresse avec douceur,

    La bise du petit la frôle,

    Elle ne s' inquiète de rien,

    Elle naît, fleurit, s' épanouit, et se fane,

    Sous la grâce du Père qui l' a créée...

    Pour  qu'en elle, naisse une autre fleur...

    O Tendre Amour, Tu ouvres la porte de ton Cœur,

    A la petite âme qui se désire humble

    Comme la fleur...  

    La fleur de la grâce en l' âme offre sa corolle,

    S' abandonnant à la douce rosée céleste... 

    Elle s' enhardit à s' élever vers le Ciel...

    Elle se réjouit de la sollicitude trinitaire.

    Elle vit, s' épanouit, et engendre le fruit de l' Esprit.

    Elle ne craint rien, elle ne doute pas,

    Elle accomplit ce que pourquoi Dieu la créa...

    Petite graine semée en terre,

    Petite fleur d' une petite âme

    Qui jouant en la Vie de Celui qui L' aime

    S' embellit de Grâce, d' Amour et de Vérité...

    Printemps hier, été aujourd' hui.

    Automne demain, et hiver dans l' après-demain...

    Elle se moque que passent les saisons,

    Elle vit l' instant présent,

    Elle n' a qu' aujourd' hui pour aimer son Créateur... 


     O Tendre Amour, Tu ouvres la porte de ton Cœur....

    A la toute petite âme s' animant de Ton amour,

    Elle vit parce que Tu résides en elle,

    Elle ne possède que Toi, ne désirant que Te servir,

    Elle s'avive de Toi, en toutes choses,

    Elle s’immerge en cette certitude acquise, 

    Et son cœur, et son âme brûlent de l' ardeur de Ta Présence,

    Tu ouvres ton cœur,

    Tu accueilles sa prière,

    Elle se sait écoutée et exaucée,

    Elle se réjouit en Ta Présence,

    Et si Ta Présence se crée ton absence,

    Elle attend que Tu l' appelles...

    Comme au matin clair du tombeau,

    Elle repose sur l'assise de Ton cœur,

    Et se désaltère à la source vive de la Croix..


    O Tendre Amour, Tu ouvres la porte de ton Coeur....

    Quel est ce pas franchissant le Jardin ?

    Quelle est cette voix qui la nomme ?

    Quelle est cette main qui la cueille,

    Et la porte sur l' autel trinitaire ?

    Elle devine ce don caché de Lui,

    Il est l' Unique, l' Epoux bien-aimé,

    Il est le Jour, l' Astre du matin

    Il est l' Alliance,  Pain et Vin offerts

    Pour la miséricorde en la multitude...

    Pour son cœur, Il est le feu de l' amour,

    Le feu de l' Esprit la consume...

    Et c' est là, qu' elle s'épanouit doucement,

    Vibrante d' amour au creux de Son cœur...  

    O Tendre Amour, Tu ouvres la porte de ton Coeur....


    Déo Gratias !

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

     


    15 commentaires