• Tu m'élèves jusqu'à la béatitude, ô Jésus....

     


    << Le Père et Moi, ne sommes qu' Un...>>

     

     

    Bonjour, petit frère, 

     

     

    Tu m'élèves jusqu'à la béatitude, ô Jésus....

    Tu m'accueilles en un seul mot, 

    En un seul instant de grâce, 

    Tu me combles de paix au creux de mon âme, 

    En elle, par Toi, jaillit un ruisseau vif,

    Un pré verdoyant où gambadent les agneaux,

    Un érable où pépient les passereaux, 

    Et je désire être un tout petit moineau,

    Où, dans la ramure des arbres, 

    Cachée, toute discrète, j'accompagnerai son chant...

    Comme s'illumine le ciel....

    Tu m'élèves jusqu'à la béatitude, ô Jésus....

    Tu m'offres la surprise de T'espérer, 

    D'attendre Ta Présence,

    D'écouter Ton pas, 

    De Tes mains jaillissent des œuvres nouvelles,

    Par la foi, Tu me saisis, 

    Tu m'enseignes comment aimer...

    Je ne possède rien d'autre que Ta grâce.

    Je désire être un pauvre

    Pour Te découvrir, et Te servir au-delà de moi-même...

    Comme un mendiant mendie l'Amour....


    Tu m'élèves jusqu'à la béatitude, ô Jésus....

    Tu me mènes par des sentiers célestes...

    Oraison et silence longent l'orée de mon âme, 

    Là où Tu me dispenses Tes dons.

    Devant Ton buisson ardent, je m'efface,

    En Toi, mon cœur se fond...

     O unique Ressuscité, o Bien-aimé, 

    Que n'ai-je d'autre que Toi-même pour vivre en plénitude, 

    Je désire être un grain de sable

    Dans la grâce immense de l'Amour,

    Pour vivre d'Amour, pour vivre d' Amour ! 


    Déo Gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

      

    ---------------

     

    En Jésus tout amour

     

     

    « Tu m'élèves jusqu'à la béatitude, ô Jésus.... »

    Alors, je quitte mon champ !

    Celui où je suis né !

    Celui que les hommes retournent y cherchant un trésor.

    Alors que sur Ton pré s'assoient ceux qui ont faim.

    C'est Toi qui le demande !

    Tu dis alors à ceux qui T'ont suivi :

    « Donnez-leur vous-même à manger. »

    C'est vrai que nous te disons souvent :

    « Nous n'avons que cinq pains et la foule est immense. »

    Mais c'est toi, doux Seigneur, qui multiplie les pains.

    La foule est en attente !

    En attente de Toi !

    Elle s'assied docilement écoutant ta parole !

    « Heureux ceux qui ont une âme de pauvre... »

    Quelle confiance !

    Quelle béatitude en entendant Ton Nom !

    Quel nom glorieux est le tien !

    Ma foi tressaille de bonheur quand il est prononcé .

    Elle est certes petite !

    « Comme un grain de sénevé...»

    Mais c'est Toi, mon Aimé, qui le fait fructifier.


    Je suis dans la confiance !

    Je me lève pour marcher à Ta suite.

    J'ai de petits moyens…

    Mais mon ardeur est grande à proclamer Ton nom.

    J'ai déposé ma croix sur mes frêles épaules.

    C'est Toi, en Ta grandeur, qui me donne les forces.

    Celles de marcher à Ta suite,

    Sachant qu'en chemin, j'affronterai le mal !

    Celles de lancer le filet bien au large !

    Sachant que la tempête fait chavirer la barque.


    << Avance ! >>

    Me dis-Tu alors... 

    Mais le flot est très haut qui risque de m'emporter !

    Mais les ronces parfois me cachent ton chemin !

    Cependant tu m'as donné la foi !

    Je crois en Toi, Seigneur !

    Je vis Ton Évangile !

    Prier est une joie car je Te sais présent !

    Je sais que je suis « Ton domaine particulier... »

    Tu as même dit

    Que je suis en ce « peuple consacré au Seigneur... »

    Les forces adverses se taisent car tu es le plus fort !

    Mon âme est dans l'extase entourée par les saints !


    Je suis Ton sanctuaire !

    Dès que je prends le Corps, je ne suis plus d'ici !

    Jésus est en l'âme, y invitant le Père !

    Je suis fou, direz-vous, de m'affranchir d'ici !

    Mais c'est folie de Dieu que de vivre dans les Trois !

    Les calculs ne sont plus, les analyses non plus….

    « Ce qu'il y a de fou dans le monde,

    Voilà ce que Dieu a choisi... »

    Félicité unique que d'être au cœur des Trois.


    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     

      

     


  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Juin à 08:01

    Petit frère, 

    Vois ces prières écrites en ce lieu pour la seule gloire du Père :

    << TU M'ELEVES JUSQU'A LA BEATITUDE, O JESUS ...>>

    En toute affection fraternelle et spirituelle, 

    En union de prières, 

    Ton petit frère, 

    Daniel,

    Ta petite sœur, 

    Marie-do

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :