• Accueil

     

    Accueil

    << Car l'Amour fait disparaître tous les péchés....>>

     

    Bonjour, petit frère, 

     

     O Verbe aimable, habite mon âme...

    Mon âme sans cesse T' appelle, 

    Elle sait le soutien que Tu lui offres, 

    O Humble Solitaire, 

    Me veux-Tu près de Toi ???

    En silence, je m’assiérai là...

    Et caché sous Ton manteau..

    Je ne Te dirais rien...

    Tu m'enseignes la Parole...

    J'en bois le moindre mot,

    Comme du lait et du miel...  

    Tu m' annonces la paix, 

    Tu me dis la joie, 

    Tu me combles de Ta Présence... 

  •  

     

    << Il passa sur l'autre rive...>>

     

     

    Bonjour, petit frère, 

     

     

    O Jésus, sois mon unique Trésor,

    Aujourd’hui et toujours,

    Que soit versé en mon cœur le trésor de Ta  grâce,

    De cette grâce si douce d' aimer...

    Pour que Tu te reposes sur le sillon de mon âme...

    Trésor d' éternité au silence du ciel,

    Qui bruisse d' amour...

    O Jésus, pétris en mon âme,

    La moindre farine

    Pour qu' elle soit le Corps blessé

    O Jésus, cisèle en mon âme

    La moindre poussière

    Pour qu' elle soit la coupe recevant ton Sang précieux,

    Pour que devant Ton Tabernacle,

    Je puisse m'oublier en cette union intime

    De l' Amour Véritable...

    O doux Sauveur, doux Epoux, 

    Consacre-moi trésor d' Amour.... 

     

    O Jésus, sois mon unique Trésor,

    De minute en minute,

    O Souverain absolu de ma pauvre âme, 

    Accorde-moi la flamme ardente de Ton Cœur, 

    Accorde-moi la soif de Ton eau miséricordieuse,

    O Toi, source délicieuse de vie et d' espoir 

    Ton amour m' attire, et me conduit à la Croix, 

     O Majesté incomparable, illumine-moi

    D' un rayon de ta Pauvreté... 

    O Toi, doux Hôte, Tu me donnes Ta voix, 

    Ta voix me disant le mystère de ton Père...

    Mystère s'oubliant dans l'immensité du ciel, 

    Mystère s'ouvrant sur la Croix..

    O Lumière de ma vie,

    Que Ta volonté soit parfaite en moi...

    Comme la grâce de l' Amour Véritable   

    O doux Sauveur, doux Epoux,

    Consacre-moi trésor d' Amour....

     

    O Jésus, sois mon unique Trésor,

    Enseigne-moi à T'adorer,

    Que Ton oraison fasse chœur à mon oraison 

    Qu'en mon âme, Tu demeures le don infini du Père... 

    Clame en moi la solitude intérieure,

    Offre-moi de deviner la valeur du Pain

    De ce Corps qui vibre en mon domaine intérieur,

    Offre-moi de deviner la grâce du Vin

    De ce Sang qui se verse en ma jarre intérieure...

    Par Toi, doux bien-Aimé, 

    Je découvre de nouveaux champs,  

    Où s'élèvent pour ta gloire de précieuses moissons..

    O aimable Jésus, laisse-moi dessiner ton Visage

    Sur le creux de mon cœur..

    O mon Innocence, je T'aime indiciblement...

    Toi, mon Refuge, Toi, mon Chez moi,

    Tu y demeures en plénitude,

    Comme la Lumière de l' Amour Véritable..  

    O doux Sauveur, doux Epoux,

    Consacre-moi trésor d' Amour....

     

    Déo Gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

    ---------

     

    En Jésus tout amour 

     

     

    « Que soit versé en mon cœur, Jésus.... »

    L'image de mon Père !

    Celui dont j'aime tant sanctifier le Nom !

    Celui auquel tu demandes de « glorifier son nom »

    Alors le Père vient faire sa volonté en toi.

    Le connaître est mon fervent souhait !

    L'aveu que mon âme fait au Fils …

    « Seigneur montre-moi le Père ... »

    Mais vivant dans le Fils je vois alors ses œuvres !

    Les Écritures me le décrivent très bien et j'aime les Écritures !

    Mais mon âme souhaite tellement de Le vivre !

    Alors le Fils lui donne son corps qui est dans celui de son Père.

    Et elle les rejoint !

    Le Père aime se contempler dans le Fils !

    Dans une âme pure ,simple , humble et dépouillée...

    Il ne vient en sa créature que si elle est amour !

    Alors l'âme se détache de tout pour faire place à Jésus.

     

    Elle veut se transfigurer !

    « Vous tressaillez d'une joie inexprimable... »

    Lui murmure la parole !

    Elle est éligible au salut !

    Vous n'y pensez pas ?

    L'auriez-vous oublié ?

    Comment occulter un semblable événement ?

    Comment ne pas l'inscrire perpétuellement en soi ?

    Comment ne pas jubiler ?

    La foi est versée dans son âme !

    « Une mesure débordante… »

    Alors elle exulte dans l'aboutissement de sa foi.

     

    Car rien n'est terminé !

    Tout est commencement !

    Le pain se rompt toujours qui vient s'offrir aux pauvres !

    Le vin se verse en continu dans la coupe du salut !

    Il ne tient qu'à chacun de venir à la source !

    Elle ne se tarira jamais !

    Il y a toujours quelqu'un pour nous donner la Vie !

    « Vous en Moi et Moi en vous... »

    Alors que se verse en mon âme l'éternelle nourriture.

     

    Celle qui me conduit au ciel !

    La coupe est déjà prête que Jésus tient en Lui !

    Le vin nouveau accueille chaque âme en sa demeure !

    « Je viendrai et je vous prendrai avec Moi... »

    Voilà ce que l'âme aime entendre !

    La Promesse qui est devenue Vie.

    Alors l'âme laisse sa place à Jésus.

     

    Elle n'est plus !

    Il est maintenant tout en elle !

    L'Esprit y invite le Père !

    Alors la Trinité vient se verser en elle.

     

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    << En la ville de David, naquit un Sauveur....>>

     

     

    Bonjour, petit frère, 

     

     

     O  doux Enfant de Bethléem....

    Quel profond mystère que celui de Ta venue !

    Quelle Sainteté, quelle Pauvreté en Ta Présence!!!

    O doux Enfant de Bethléem,

    Tu accueilles en ton étable l'âme du pauvre..  

    En silence devant Toi pour aimer ce Don sublime...

    Puisque Tu prends son humanité entre Tes mains... 

    O doux Enfant de Bethléem....

    En Lumière véritable, en cette nuit étoilée,

    Tu éclaires le monde...

    O Vie éternelle, Verbe incarné, 

    Toi, le Réel Incréé, 

    Tu résides comme un trésor indicible...

    O Réalité ineffable, 

    O Félicité sans fin, 

    Je n'ai de cesse que Tu ouvres mon coeur

    Aux délices de Ta petitesse !!! 

     

    O doux Enfant de Bethléem....

    L'air est froid,dans l'étable ouverte à tous vents....  

    Dans les cieux, la lune brille, 

    Et scintille une étoile...

    Je sais un lieu empli de joie et de paix, 

    Bethléem a vu la gloire de Dieu,

    Mystère insondable dont l' âme s'anime.

    Jésus, Tu viens nous éveiller à cette ardente lumière, 

    Amour du Père porté par un Tout-Petit....

     

    O doux Enfant de Bethléem....

    La douce Vierge a mis au monde l'Enfant-Dieu !!! 

    Et Joseph, silencieux, contemple cette splendeur.

    Hâtez vos pas, Bergers, le Messie vient ici-bas !!

    Ce Tout-Petit, couché sur la paille, est le Verbe adorable !!

    O  Ecoutez,

    Vous tous qui accueillez en cette Nuit,

    Le saint Enfant...

    Ecoutez le chant des Anges

    Annoncer la gloire de Dieu !!! 

    Déo Gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    <<  Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie...>>

     

     

    Bonjour  petit frère, 

     

     

    D' instant en instant, je recherche Ton visage !!!

    Je pars sur le chemin à Ta rencontre, 

    Et près de moi, Tu marches....

    Me voici, Te prenant la main,

    Et mon âme jubile de joie !!!

    Je me laisse guider vers le Père,

    L'Amour vibre en mon âme,

    Et toutes choses se révèlent doucement...

     C'est Ta Volonté s'unissant en mon cœur, 

    Tu me rends digne de Toi....

    D' instant en instant, je recherche Ton visage !!!

    Toi, ma délicate Promesse !

    Tu apparais pour mon attente, 

    Tu es ma sentinelle, ma vie, mon amour...

    Tu m'arrimes au port de Ton cœur,  

    Et la mer peut toquer, Tu me gardes !!!

    O Sagesse indicible,

    Te voici pour la gloire de Dieu !!!

    Je frappe à Ta porte, 

    Et Tu m'ouvres en m'illuminant de Ta splendeur !!! 

    D' instant en instant, je recherche Ton visage !!!

    Je suis comme une petite fleur, 

    Qu'un crayon a dessiné !!

    Je suis comme un tout-petit 

    Qu'une maman prend dans ses bras, 

    Je suis comme l'agneau

    Que Tu berces !!

    Je découvre Ton visage d'instant en instant,

    Et je m'émeus de cette grâce,

    Qui me parle de Toi !!!! 

    Déo Gratias!!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

     

     -------------

     

     

    En Jésus tout amour   

     

     

    « D' instant en instant, je recherche Ton visage !!! »

    C'est une Face unique !

    Un visage exclusif  !

    Normal !

    Puisque c'est le visage de Dieu.

    Alors,

    « Sur ton serviteur, que s'illumine Ta face... »

    D'aucuns diront qu'il n'est pas très facile à trouver !

    D'autres déploient nombre d' exercices et de méthodes !

    Que ne ferait-on pas pour ressentir le frisson du très-Haut !

    On en oublie l'essentiel :

    Le PRESENT !!!

    Car,

    C'est Lui qui décide !

    Et l'amour fait le reste.

    Un jour vous surprendra que vous n'attendrez plus !

    La prière est ardue qui ne démarre pas !

    « Qu'ai-je donc fait qui contrarie mon Dieu

    Pour que je ne voies pas ? »

    Rien !

    Tu n'as rien fait qui te mérité l'écart !

    Mais nul n'est écarté où règne la charité !

    « Là où il y l'amour, mettez l'amour, et vous récolterez l'amour... »

    Néanmoins,

    Les épreuves sont là et les incertitudes.

    On veut tout commander quand ce n'est programmer !

    Mais,

    « Vous ne savez ni le jour ni l'heure...

    Car,

    C'est Lui qui choisit !!!

    Restez donc éveillés même en vous endormant !

    La prière continue dans la paix de l'Esprit...

    Voilà ce que nous murmure la confiance.

    Alors, sans me lasser, je prie mon Seigneur !

    Une prière furtive quand l'instant est fuyant !

    Une prière silencieuse quand je suis solitaire !

    Une oraison festive quand le monde célèbre.

    Il n'y a pas de cadre défini à l'avance !

    Il n'y a qu'un canevas qui se laisser tisser par les fils de l'amour.

    Le soc de la prière bute parfois sur les pierres du champ !

    Il ne se casse pas puisqu'il est don de Dieu !

    La prière s'arrête pour reprendre aussitôt !

    Jamais les rudesses du terrain ne décourageront l'âme.

    Elle est gardée par Dieu puisqu'elle lui appartient !

    le Seigneur veille sur son bien si précieux !

    L'important n'est pas ce que je fais !

    L'important n'est pas les dispositions dans lesquelles je suis !

    L'important n'est pas ce que je sens !

    L'important n'est pas de savoir comment tenir le timon de ma vie !

    L’important, c'est d’être là où IL VEUT !

    Parce que c'est ce qu'IL veut !

    Parce que c'est mon désir !

    Celui que je murmure dans mon humble prière.

    Car c'est un cœur à cœur qui ne finit jamais.

     

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

    << Je suis la Vigne, et vous êtes les sarments...>>

     

     

    Bonjour, petit frère, 

     

     

    Tu te transformes en nourriture, o Jésus !!!!

    Corps et sang mêlés, 

    Pain et vin rassemblés..... 

    Tu te crées chair au cœur du plus petit, 

    Toi, Pain des pauvres, 

    Les mains de mon âme T'élèvent....

    Et au silence, dans la paix du matin,

    Tu te donnes en Offrande Ultime !

    O sublime Amour, 

    Près de Toi, je rencontre l'espérance...

    Une terre nouvelle abreuvant le cep que Tu y plantes....  

     

                        

     

     Tu te transformes en nourriture, o Jésus !!!!

    Devant Toi, déjà, je psalmodie un cantique nouveau !

    Toi, Tu es mon ciel, ma Patrie, 

    Je m'avance vers le Père, 

    Lieu unique de l'Amour véritable...

    Je rends grâce à Ton nom,

    Tu établis toutes merveilles e n mon cœur, 

    Pour qu'en Toi, je possède la joie d'aimer...

    Mon âme, comme une sentinelle T'attend,

    Elle T'espère chaque instant,

    Le murmure de l'Esprit en mon sein jamais ne cesse !!!

     

                        

     

     Tu te transformes en nourriture, o Jésus !!!!

    Tu m'invites au Festin du Royaume, 

    La table dressée me parle de Ta Présence, 

    Tu m'accueilles pour vivre le Pain de Dieu, 

    Et le Vin de l'Esprit se verse en mon calice intérieur...

    Ta Croix me libère,

    Ton Nom me sauve,

    Tu te désires Pain de fête,

    Tu te crées Vin d'amour...

    Qu'ai-je à espérer alors davantage que Toi-même,

    N'es-Tu pas Vie de mon âme ???

     

                    

     

    Déo Gratias !!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

    ---------

     

    En Jésus tout amour 

      

    « Tu te transformes en nourriture, Jésus.... »

    Sous l'action de l'Esprit !

    Le Présent est parmi nous !

    La VIE est en moi !

    Plus de solitude !

    Le Solitaire nous invite à Sa table.

    Parce qu'Il est unique !

    Personne qui ne puisse ainsi nourrir une âme !

    Personne qui n'ait fait l'offrande de son corps !

    Dans le pain et le vin consacrés réside le Vivant.

     

                    

     

    Mystère renouvelé !

    Offrande sans cesse disponible !

    Chacun peut l'appeler !

    De sa Croix Il répond !

    « Que veux-tu que Je fasse pour toi ? »

    Oh Seigneur, je veux guérir !

    Mon mal est pernicieux !

    Le sournois veut corrompre mon âme !

    Mais c'est du Ressuscité que me vient le salut.

    Et il est éternel !

    Ce n'est pas que l'espace d'un instant !

    Jésus se donne en continu !

    Il est présent au cœur de tes nuits sans sommeil !

    Il t'attend !

    Il te veut !

    Tu lui dis :

    « Que ton nom soit sanctifié.... »

    Et c'est en Son Nom que je trouve la paix !

    La douceur de l'aurore vient cueillir ma prière.

    Elle ne s'est pas interrompue !

    La Vie a jailli qui jamais ne s'éteint !

    Et dans le Vivant je viens remplir ma coupe.

     

                     

     

    C'est celle de Son sang !

    Le vin nouveau m'attend auprès du Père !

    Auprès de Lui, le Fils va me tendre le « vin nouveau de la Vigne éternelle.»

    Jésus a dit qu'il le boirait avec moi !

    l'abondance de l'amour fait jubiler mon âme.

    Et alors, elle exulte en cette céleste attente.

     

                    

     

    Alors, elle se pare de la grâce de l'Esprit.

    Il l'a puisée pour elle au cœur même de la croix !

    La voici pardonnée !

    Rien ne peut lui arriver !

    La voici hors d'atteinte puisque baptisée dans l'amour crucifié !

    Personne ne peut attenter à l'amour !

    Alors pour vivre de la paix il ne faut jamais cesser d'aimer.

    Le pain de l'Amour se donne en abondance !

    Personne qui ne puisse le refuser !

    L'âme repentante entre dans le repas ;

    C'est celui que célèbre l'Agneau de Dieu en l'instant.

     

                     

     

    « Le Fils ne peut rien faire de lui-même... »

    Le Père l'invite au sacrifice !

    Il obéit au Père afin que les âmes soient sauvées !

    Afin qu'elles parviennent intactes et purifiées devant la Face de Dieu.

    Quel Dieu en ferait-il autant ?

    Ce qui fut annoncé depuis les temps anciens s'accomplit dans Jésus !

    Le Verbe devient, en la chair du Fils, nourriture éternelle !

    Le mystère s'accomplit sous les yeux de notre âme !

    Et,

    « Le Fils donne Vie à qui Il veut... »

     

                     

     

    O Jésus !

    Veux-tu être ma sainteté ?

    Ma prière entre alors dans le sacrifice !

    Le repas eucharistique se célèbre en mon âme !

    En bénissant le pain,

    Jésus étend sur l'offrande tout l'amour de son Père.

    « Son Père et notre Père.... »

     

                    

     

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     

     

     

                     

     

     


    1 commentaire
  •  

    << Voyez comme le Père les nourrit...>>

     

    Bonjour, petit frère,

     

    Je désire l'Agneau très humble....

    La douceur et la tendresse de Son amour, 

    La délicatesse de Sa Parole, 

    La paix de Sa Lumière, 

    L'infinitude de Sa Miséricorde, 

    Je désire l'Agneau très humble, 

    Se reposant près de moi... 

    Alors, de mon âme monte un cantique de liesse !!!

    Tu demandes la pureté du cœur, 

    Et la délicatesse de l'humilité

    Je désire l'Agneau très humble....

    Demeurer sur le seuil de l’Étable,

    Y entrer et rester là, contemplative de Ton accueil,

    Me cacher dans Tes pas, 

    Sur le chemin que Tu empruntas, 

    Te vivre en plénitude au soir du Cénacle, 

    Te dire combien je T'aime, 

    Au creux de la nuit de Gethsémani, 

    T'accompagner au pied de la Croix... 

    Et ressusciter avec Toi, au matin clair ... 


    Je désire l'Agneau très humble....

    Tu abondes en mon âme, 

    En une grâce infinie d' amour !!!

    Toi, mon Offrande vivante, source de Vie !

    O Eucharistie, dans l'intimité de ma solitude,

    Te voici, Fidèle parmi les fidèles, 

    O Époux céleste, je brûle de Te recevoir !

    Avec Toi, en Toi, par Toi, 

    Je m'émeus dans l'Amour !!! 

    Comme un murmure connu de Toi seul,

    Je vis d'Amour, je vis d'Amour !!


    Déo Gratias !!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

    ----------

     

    En Jésus tout amour  

     

    « Je désire l'Agneau très humble.... »

    Rencontré dans le pain !

    Présenté dans le vin !

    Par :

    « Celui qui enlève le péché du monde.... »

     

    Jésus est venu sur terre par simple obéissance.

    Le Père lui a demandé de prendre sur Lui le péché de son peuple.

    Par amour !

    Uniquement par amour !

    Et dans l'Agneau vainqueur s'efface alors le mal.

    Le Père ne s'en souviendra plus !

    Il l'a dit et il ne revient jamais sur sa parole.

    D'ailleurs c'est une parole d'amour...

    Le prophète le présente ainsi en son temps :

    « Voici l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde.... »


    O doux Agneau !

    Tu portes le flambeau dévoilant la Lumière !

    C'est celle de la gloire de Dieu !

    Et mon âme s'engage alors sur Ton chemin.


    Ô petite âme !

    Tu es tellement infime que nul ne peut te voir !

    C'est le monde d'ici qui demeure dans l'ombre !

    Toi tu vois et tu crois !!

    Tu entres dans le mystère du sang précieux versé pour le salut.

    Personne qui puisse en faire autant !

    Seul notre Dieu a le pouvoir de donner cette Vie !

    Cette vie éternelle qui est celle de son Fils !

    Le sang précieux annoncé par Jésus !

    Le corps livré en nourriture éternelle !

    « Le Puissant fit pour moi des merveilles... »


    Alors comment ne pas te désirer ?

    Pourquoi attendre encore avant d'aller à Toi ?

    La Force m'invite à entrer chez le Père !

    Et mon âme se joint à la grande multitude !


    « Ils ont lavé leur robe dans le sang

    de l'Agneau... »

    Chacun est devenu pur libérée par le Christ.

    C'est l'ultime sacrifice !

    C'est celui dans lequel je retrouve la Vie !

    Et mon âme se joint à toutes les créatures montant vers la maison du Père.


    Ô Seigneur !

    Ton peuple te rend grâce !

    Tes enfants sont en fête !

    Ils sont conviés aux Noces de l'Agneau !

    Plus de jeûne , plus de tristesse !

    Ils sont avec l'Agneau !

    Ils ont été couverts de Son sang !

    « Louange, gloire et puissance à notre Dieu ! »


    O petite âme !

    Tu es plongée dans le cœur Trinitaire !

    Plus rien qui ne te soit caché !

    « Le royaume de Dieu s'est approché de toi... »

    Et comme il est amour !

    Et comme tu es amour !

    Alors, tu reçois en ta chair celle de d'Amour Unique.

    Vous ne faites plus qu'un !

    Tu l'accueilles Vivant dans chaque eucharistie !

    Il t'attend dans le ciel pour partager la Coupe !

    Le sang t'a affranchi du mal !

    Le corps te nourrit de la Vie éternelle.

    Tu es pour toujours invité aux Noces de l'Agneau …

    Et l'Esprit te dit :

    « Viens ! »

    Et l’Épouse te dit :

    « Viens ! »

    Tu es immergé dans l'eau du baptême éternel !

    Dans l'eau de cette Vie d'amour qui n'arrête jamais.

     

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     


     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique