•  

    Voici venue la Noce de l'Agneau....

    << Jésus-Christ est le même aujourd'hui,

    et éternellement... >>

     

     

    Bonjour, petit frère,

     

     

    Voici venue la Noce de l'Agneau....

    L'instant de l'Amour Perfection...

    Voici l'âme se confiant en l'Ame éternelle !

    Voici les mains s'élevant pour louer les Trois, 

    Voici le murmure au silence de l'oraison, 

    Voici le cantique nouveau que chante l'Esprit...

    Et le cœur jubile...

    L'appel se fait entendre,

    L'âme, incendiée par l'Amour, répond sans craintes...

    Elle vibre pour son Fiancé.... 

    Voici venue la Noce de l'Agneau....Voici venue la Noce de l'Agneau....

    Voici venue la Noce de l'Agneau....

    Les Anges contemplent la Face des Trois, 

    Au Ciel, la Table se dresse,

    Et le tout-petit reçoit le pain

    Des mains délicates et trinitaires...

    Voici l'Agneau de Dieu, 

    Certitude lumineuse habillant  l'âme....

    La vie célèbre la Vie...

    Et l'instant  se désire adoration...

    L' âme, incendiée par l'Amour, ruisselle d'espérance...

    Elle vibre pour son Fiancé....

    Voici venue la Noce de l'Agneau....Voici venue la Noce de l'Agneau....

    Voici venue la Noce de l'Agneau....

    Le pauvre acclame Dieu dans Sa splendeur...

    Sa louange ouvre la porte du Royaume...

    C'est une union indicible, 

    Que rien ne sépare...

    Un baiser offert à l' âme...

    L'Epoux et le cœur de l'  âme, 

    Le cœur de l' âme et l'Epoux... 

    Voici venue la Noce de l'Agneau... 

    Au creux du silence..... 

    L' âme, unie à l'Agneau, se réjouit  de cette grâce...

    Elle vibre pour son Fiancé... 

    Voici venue la Noce de l'Agneau....Voici venue la Noce de l'Agneau....

    Déo Gratias !

    N'est-ce pas, petit frère ??? 

    Marie-do

     

    --------

     

    En Jésus tout amour,

     

     

    « Voici venue la Noce de l'Agneau »

    En ton âme apaisée.

    Dieu a envoyé un ange devant toi.

    Il prépare ton chemin.

    Ton pied ne doit plus buter sur les pierres du chemin.

    Jésus accompagne ton âme.

    C'est en lui seul que s'accomplit l'union.

    Il accomplit le Verbe.

    L'âme doit parvenir pure au lieu que Dieu lui a préparé.

    Programmé depuis les origines !

    Bâti par Jésus Christ !

    Son corps accueille l'âme qui vient à Lui.

    Voici venue la Noce de l'Agneau....Voici venue la Noce de l'Agneau....

    Elle y trouve le repos !

    Elle se nourrit de lui !

    Festin préparé depuis toujours !

    Le Père attend l'enfant dans sa maison céleste. 

    Et l'enfant grandit vite !

    Il apprend vite aussi !

    Il se prépare à recevoir l'Esprit !

    « L'Esprit Saint sera donné à ceux qui le demandent »

    Il ne se perd pas en stériles discussions  !

    En vaines salutations...

    Le temps lui est compté !

    Il a hâte de recevoir l'Esprit.

    Mais il sait bien qu'il doit être « amour »

    Le souffle divin ne passe pas là où il est absent !

    Son âme se libère en Jésus !

    Tout ce qui l'encombre s'en remet à la croix !

    Et ce sera ainsi jusqu'à la fin de l'âge.

    Voici venue la Noce de l'Agneau....Voici venue la Noce de l'Agneau....

    Jésus a revêtu l'âme de la grâce du pardon !

    L'âme a bu à la coupe le sang précieux qui remet tout péché.

    L'Aimant a remis toute faute en son sacrifice divin.

    Alors pourquoi attendre l’eucharistie qui s'offre… ?

    Le Corps Divin attend !

      Alors ,

    Après avoir quitté la croix où Jésus a endossé sa faute,

    l'âme rencontre « l'Agneau de Dieu » venant à sa rencontre.

    Ô union parfaite dans le pain et le vin !

    Jésus coule dans le corps de l'âme !

    Dieu fait en elle sa demeure !

     Voici venue la Noce de l'Agneau....Voici venue la Noce de l'Agneau....

    Daniel en Jésus Eucharistie 

     

    Voici venue la Noce de l'Agneau....

     

    Voici venue la Noce de l'Agneau....Voici venue la Noce de l'Agneau....

     

     


    21 commentaires
  •  

    << Je suis la Lumière du monde...>>

     

     

    Bonjour, petit frère, 

     

     

    Le plus doux, Jésus, c'est vivre d' amour...

    Vivre pour vivre l'Amour,

    Espérer pour espérer l'Amour,  

    Te louer, Jésus, c'est louer l'Amour,

    T'aimer pour aimer si simplement

    En toute certitude... 

    Jamais ton amour ne s'éloigne... 

    Le chemin se trace pas à pas,

     Me menant à l'infinitude de l'Amour,

    L'Amour des Trois visitant chaque instant mon âme...

     

     Le plus doux, Jésus, c'est vivre d' amour...

    Je suis la vague de la mer se toquant sur la plage,

    L'hirondelle volant à tire-d'aile,

    L'épi blondissant dans les champs,

    Le cep enraciné dans la terre...

    Et Te voici, mon doux Amour,

    Pénétrant en mon humble masure...  

    Sans Ta Vie en ma vie, 

    Sans Ton amour me rendant libre, 

    Je ne serais rien...

    Car Ton amour est miséricorde !!!


     

    Le plus doux, Jésus c'est vivre d'amour...

    De Ton amour débordant et vivifiant...

    Quelle grâce, quelle paix, quelle joie!

    Ainsi, Tu me surprends sur le chemin,

    Et devant Ton Saint-Lieu, j'implore Ton amour !!!

    Désirant Le vivre au sillon de Ton cœur,

    Tu embrases mon âme de cette flamme aimante...

    Me liant à la Trinité !

    Rien ne peut me séparer de Toi, 

    Puisque Tu es amour à tout jamais !!!

    Déo Gratias !!!

    N'est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

    -------------

     

    En Jésus tout amour

     

    « Le plus doux, Jésus, c'est vivre d'amour.... »

    C'est vrai qu'il vous surprend !

    C'est vrai aussi qu'il devient votre souffle..

    Celui qu'anime en nous l'Esprit.

    Car sans l'amour de Dieu, on ne pourrait rien faire.

    Rien dire non plus !

    L'âme attend patiemment qu'il y dépose ses mots.

    Ce sont les mots du Père entendus par l'Esprit.

    Il les remonte des profondeurs de Dieu.

    Lui seul peut les entendre les disant à Jésus.

    Puisque le Fils ne fait rien sans le Père.

     

                                         
        Tous les deux sont UN !                

    Alors quand le Fils nous visite le Père l'accompagne.

    Nul ne peut aller au Père sans passer par le Fils.

    L'Esprit nous en livre le plus beau témoignage.

    C'est celui de l'Amour !

    Il embrase notre corps !

    Il met le feu à l'âme !

    Le buisson brûle sans consumer !

    Il est toujours actif !

    Et l'âme se laisse alors aller.


    Les sens s'en aperçoivent !

    Jésus leur a appris comment repousser l'oppresseur !

    Alors,

    Les lèvres s'ouvrent pour recevoir le Christ !

    Les mains accueillent, en leur impureté, Celui qui est si pur !

    Point de complexe ni de retard !

    Jésus appelle et l'âme accourt.

    Tout cela ne serait pas possible sans l'amour de Dieu !

    Sans la croix de son Fils qui y fixe le péché.

    Sans l'Esprit qui nous redonne confiance !

    La Foi est vive qui déplace les montagnes.

    Même si le monde ne les voit pas bouger.


    Car tout se passe dans l'âme !

    La paix de Celui qui est ressuscité a traversé ses murs.

    Elle attendait tout comme les disciples !

    Et soudain Il est là qui chemine avec elle.

    Elle l'a pressenti !

    Elle savait qu'il viendrait !

    Plus de morosité !

    Les doutes s'en sont allés !

    Le Seigneur la visite !

    Quel émoi dans les tréfonds du ciel.

    Car l'âme n'est jamais seule.


    « Dieu déborde d'amour

    Et ne demande qu'à le répandre... »

    L'ouïe a entendu !

    Le regard a capté !

    L'âme a enfermé le message dans le cœur !

    L'être va le vivre activement.

    Les ténèbres sont enfuies.

    Le tombeau est ouvert !

    L'ange en a poussé la pierre !

    Mon ange m'invite à avancer !

    Lui qui contemple la face de mon Dieu.

    Pourtant mon jardin est encore dans la brume !

    Mais une voix retentit qui m'appelle par mon nom !

    Dieu connaît chacun de ses enfants.

    Il n'en laissera aucun se perdre !

    Soudain,

    Le Fils est près de moi me demandant alors :

    « M'aimes-tu, M'aimes-tu …. ? »

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

    Le plus doux, Jésus, c'est vivre d'amour....

      

     

     

     

    21 commentaires
  •  

    << Prenez et buvez...>>

     

     Bonjour, petit frère, 

     

    En Toi, Jésus, je me confie... 

    Je mets en Tes mains toute ma foi, 

    Voici que je dépose mon cœur et mon âme, 

    Près de Toi, je me repose... 

    Je Te dis toute mon espérance, 

    O ma Joie d'Amour,

    Avec Toi, je loue le Père,

     Tu m'enseignes l'humilité, 

    Et comment me cacher en Toi.

    Je vis d'amour véritable.... 

    En Toi, Jésus, je me confie...

    Tu me crées apôtre de Ta vie, 

    Tu me fais disciple de Ta parole... 

    Vers qui irais-je si ce n'est Toi ???

    Tu me pares de la tunique de la Croix,

    Et Ton manteau me couvre tout entier.

    Je peux aller les mains vides,

    Tu les emplis de Ta grâce...

    J'avance vers le lieu de mon repos,

    Tu m'accueilles au seuil de Ton royaume... 


    En Toi, Jésus, je me confie...

    J'entre dans la sublime oraison, 

    Je Te retrouve vivant au Festin nuptial...

    Je pénètre, près de Toi, dans l'indicible solitude,

    Pour vivre l'Amour en son infinitude.

    A mon âme, Tu te donnes en plénitude, 

    Pour l'instant présent et unique...

    Je T'espère, mon Jésus, en toute vérité...

    Je me cache en Toi pour Te vivre,

    Et T'aimer d'instant en instant... 


    Déo Gratias !!!

    N'est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do

     

     

    ----------

     

     

    En Jésus tout amour 

     

    « En Toi, Jésus, je me confie.... »

    Car,

    Vers qui irais-je donc  ?

    Mais, Seigneur !!!

    « Vers  Toi qui as les paroles de la vie éternelle... »

    Car,

    Elles n'ont pas changé !

    Elles ne varieront jamais !

    L'apôtre l'a dit à Jésus en son temps.

    L'apôtre d'aujourd'hui le redit à ce monde.

    Et il n'en n'a pas honte !

    Elles ne sont pas dépassées !

    Alors, pourquoi vouloir les ajuster au monde ?

    Le monde n'a qu'à se taire !

    Il n'a qu'à écouter la Vérité !

    Celle qui édifie !

    Celle qui rend libre !

    Tous doivent s'incliner devant la gloire de Dieu.


    Alors le tout petit qui sait à peine parler reçoit autant

    Que celui qui a beaucoup !!.

    Beaucoup reçu en son humanité !

    Dieu regarde les cœurs !

    L'Esprit descend au fond de l'âme !

    Il lui révèle ce qu'il a vu et entendu  dans les profondeurs de Dieu.


    L'âme est dépouillée de tout !

    Infiniment petite elle se laisse conquérir !

    Elle n'a rien à donner si ce n'est son amour .

    Alors elle le donne à Celui auquel elle se remet.

    Quelle béatitude !

    Elle se sait entendue.

    Nul ne peut l'expliquer.

    Malgré sa sécheresse elle récolte le bon grain.


    Pourtant elle se croyait stérile.

    Elle ne savait plus comment prier.

    Mais les déserts refleurissent sous la pluie !

    Nul ne sait quand elle viendra !

    La terre assoiffée attend avec patience !

    L'âme en recherche patiente se confiant à l'Esprit.


    Il vagabonde en elle !

    Il s'arrête au jardin de sa foi !

    Il voit combien le Père l'a pourvue !

    La mesure est débordante !

    « Ce que Tu veux, et non ce que Je veux. »

    Dit alors l'âme à son Père des cieux.

    Elle se résigne au bon vouloir du Maître.

    Son oraison rejoint alors la Croix.

    Elle entre dans le Christ !

    Il se dépose en elle.

    Corps et Sang ne font qu' Un en son âme.


    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

    << Chaque arbre se reconnait à son fruit...>>

     

     

    Bonjour petit frère, 

     

     

     

    Tu me convies à entrer chez Toi, Jésus....

    Comme un tout petit...

    Et Tu m'immerges en Toi

     Je ne suis que poussière, 

    Et pourtant, Tu prends soin de moi,

    Et jamais Tu ne m'abandonnes...

    Tu me désires humble et cachée comme le pain, 

    Tu me désires lumineuse et paisible comme le raisin, 

    Corps et Sang que Tu m'abandonnes, 

    Au soir du Cénacle...

    Tu me convies à entrer chez Toi, Jésus... 

    Comme une biche assoiffée.

    Tu m'offres l'Eau ruisselant de Ton flanc transpercé, 

    Et j'y puise toute ma force... 

    Tu me convies à pénétrer à l'intérieur de Ton cœur

    Là, je me repose... 

    Ton amour embrase ma vie, 

    A la lumière du feu pascal, 

    Je vis la Croix, pour que naisse le Tombeau... 

    Là sont ma certitude et mon bonheur !!!

    Tu me convies à entrer chez Toi, Jésus... 

    Comme une fleur des champs.

    Prenant le temps de me recueillir,

    Devant Ton Saint Lieu...

    Je n'ai besoin ni de murs, ni de grilles...

    Je Te sais Présent en tous instants...

    Tu me récrées en ton Jardin,

    Tu m'embaumes des parfums célestes... 

    Mon âme Te loue, proclamant Ton nom,

    Et mon cœur visite Ta demeure...

    A tout jamais...

    Déo Gratias!!!

    N' est-ce pas, petit frère ???

    Marie-do 

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

     

    << Il créa toutes choses...>>

     

    Bonjour, petit frère,

     

     

    Ton Amour, Jésus, doucement...

    S'empare de tout mon être !

    Doucement, tout doucement.... 

    Comme une fleur s'épanouissant au soleil, 

    Comme l'écume de la vague revenant

    Sur la plage, 

    Comme la neige blanchissant le sommet, 

    Comme la place du village s'emplissant de vie, 

    Comme la nef de la chapelle s'unissant

    Au cantique des Anges !!!

    Comme une flamme vive brûlant tout

    Sur son passage... 

    Ton Amour vibre en mon cœur...

    Ton Amour, Jésus, doucement...

    Me comble de joie !

    Doucement, tout doucement....

    Comme l'étoile illuminant la nuit, 

    Comme le pas de l'enfant courant vers son père, 

    Comme la main du mendiant se tend, 

    Comme le sommet enneigé, 

    Comme le temps s'écoule inlassablement,

    Comme l'été succède au printemps, et l'hiver à l'automne,

    Ta joie résonne en mon cœur...  

    Ton Amour, Jésus, doucement...

    M'immerge en l'espérance !

    Doucement, tout doucement, 

    Comme la rosée se déposant sur l'herbe fraîche,

    Comme le cèdre caressant le ciel,  

    Comme le cerf se désaltère dans les bois, 

    Comme l'agnelet gambade dans la prairie, 

    Comme le blé ondulant sous le vent, 

    Comme le cep s'enracinant dans le coteau, 

    Ta résurrection chante en mon sein.... 

    Déo Gratias !!!

    N'est-ce pas, petit frère ??? 

    Marie-do

     

     

    --------------

     

     

     

    En Jésus tout amour

     

     

    « Ton amour, Jésus, doucement... »

    Me saisit et m'étreint !

    Je ne m'en lasse pas !

    J'aime tant écouter ton souffle quand il part vers le Père...

    « Mon Père et votre Père... »

    Alors, doucement je m'efface …

    Je ne suis rien parce que toi Tu es tout !

    La gloire de notre Père envahit Ta présence !

    Nous sommes près de Lui désormais...

    « Moi en Toi et Toi en moi... »

    Voilà ce que souhaite mon âme !

    Voilà ce qu'elle désire ardemment !

    « Habiter la maison du Seigneur tous les jours de ma vie...»

    Alors, je m'évade du monde.

    J'emprunte un chemin qui lui est inconnu..

    Quelqu'un me conduit « où je ne voudrais pas aller.. »

    Mais c'est un chemin à nul autre pareil !

    Il fut dessiné lors de la création.

    « Il y eut un soir, il y eut un matin... »

    Et le Père le créa pour le confier aux hommes.

    Et les hommes se laissent conduire par le Fils.

    « Je suis le chemin... »

    Il est pour moi, que pour moi...

    Parfois un ami m'accompagne envoyé par le Père.

    Nous sommes frères nés d'un unique vouloir.

    Celui du Créateur qui nous créa tels Lui !

    Nous parlons en chemin des choses de ce monde.

    « Mais de quoi parlez-vous... »

    Nous demande l' inconnu qui nous rejoint en route…

    Il ne connaît donc pas ce monde ?

    Mais si !

    Mieux que le pense ton âme…

    Puisque le Père le créa pour l'amour .

    Habité par l'amour !

    Obéissant et fidèle au Créateur !

    Comme tu es amour, tu l'invites à entrer se reposer en toi.

    Et Il t'offre le pain, Corps livré pour que tu vives.

    C'est un petit morceau !

    Nulle miette qui ne doive se perdre !

    L'autel est très rustique sur lequel il se pose !

    Le lieu est très quelconque comme l'était l'étable.

    Pas de grandiloquences réservées aux puissants !

    L'amour est sa seule beauté.

    L'amour veut être dépouillé par l'Amour

    Pour rester en l'Aimant.

    Il y eut un soir où tout semblait perdu !

    Il y eut un matin où tout est renaissance  !

    Aube nouvelle de la Vie !

    Vie qui ne finira jamais !

    Dans un abîme d'amour que nul ne peut sonder.

     

    Daniel en Jésus Eucharistie

     

     

     

     

     

     

     


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires